"La vie est un voyage! Avec ou sans bagages, seul ou à plusieurs, aventurier ou pas, nous sommes tous des voyageurs du temps!"

La sorcière de Portobello – Paulo Coelho (extrait)

Paulo Coelho avait déjà plus d’une fois retenu mon attention par ses oeuvres, comme « L’alchimiste », »Le démon et Mademoiseille Prym », et c’est au tour de « La sorcière de Potobello » de me redonner confiance et en espoir en le monde et les humains.

 

La sorcière de Portobello - Paulo Coelho (extrait) dans On refait le monde coelhoVoici donc un extrait choisi, que j’avais envie de partager…

« N’essaie pas de convaincre quiconque de quoi que ce soit. Quand tu ne sais pas, demande ou va te renseigner. Mais, à mesure que tu agis, sois comme un fleuve qui coule, silencieux, livré à une énergie supérieure. Crois- …

Crois que tu es capable.

Au début, tu seras perdue, tu manqueras d’assurance. Après, tu te diras que tout le monde pense être abusé. Il n’en est rien : tu sais, il te faut seulement être consciente. Tous les esprits de la planète se laissent facilement influencer et redoutent le pire, la maladie, l’invasion, l’agression, la mort : essaie de leur rendre la joie perdue.

Sois claire.

 

Reprogramme-toi à chaque moment de la journée avec des pensées qui te fassent progresser. Quand tu seras irritée, perdue, essaie de rire de toi-même. Ris haut, ris beaucoup de cette femme qui s’inquiète, s’angoisse, croyant que ses problèmes sont les plus importants du monde. Ris de cette situation pathétique, car tu es la manifestation de la Mère, et tu crois encore que Dieu est homme, plein de règles. Au fond, la plupart de nos problèmes se résument à ceci : suivre des règles.

Concentre-toi.

Si tu ne trouve rien pour fixer ton interêt, concentre-toi sur ta respiration. C’est par là, par ton nez, qu’entre le fleuve de la lumière de la Mère. Ecoute les battements de ton coeur, suis les pensées que tu ne parviens pas à contrôler, contrôle l’envie de te lever immédiatement et de faire quelque chose d »utile ». Reste assise quelques minutes par jour sans rien faire, profites-en autant que tu le peux.

….

Tu es ce que tu crois être.

Ne répète pas, comme ces gens qui croient à la « pensée positive », que tu es aimée, forte, ou capable. Tu n’as pas besoin de te dire cela, car tu le sais déjà. Et quand tu doutes-…-fais ce que j’ai suggéré. Plutôt de prouver que tu es meilleure que tu ne le penses, ris simplement.Ris de tes soucis, ris de tes insécurités. Vois avec humour tes angoisses. Au début, c’est difficile, mais peu à peu tu t’habitueras.

Maintenant, rentre et va à la rencontre de tous ces gens qui pensent que tu sais tout. Convaincs-toi qu’ils ont raison, parce que nous tous savons tout, il s’agit seulement d’y croire.

Crois. »

 

Extrait de « La sorcière de Portobello »!

 

11 avril, 2011 à 18:54


Laisser un commentaire