"La vie est un voyage! Avec ou sans bagages, seul ou à plusieurs, aventurier ou pas, nous sommes tous des voyageurs du temps!"

Boisson

Boisson  dans Lit et ratures raoul-203x300

Dans l’espoir de faire tomber les barrières

De son existence grossière

Et qui sait peut-être

Trouver la paix de son âme au fond d’un verre

Perché sur le tabouret d’un bar

L’alcoolique notoire

Est venu ce soir réciter ses prières

A son pote le comptoir

Ce compagnon de galère

Ce zinc solide qui supporte le poids de sa misère

 

Alors il gueule:

« Vas-y patron serre-moi un verre,

Ma vie est bien plus amère que ç’ picon bière,

Mets-moi la tête à l’envers,

Comme un coup de pied au derrière »

 

Le patron s’exécute à lui servir à boire

Mais un verre ne suffit pas, ne suffit plus

Il ne sait plus vraiment ce qu’il a vécu

Il a finit par oublier sa vie, son histoire

Ne sait plus qui il est, ni ou il va

Il raconte ses souvenirs à qui passe par là

Sont-ils vrais, imaginaires, peu importe

Des rires et des grands gestes accompagnent ses récits d’ivresse

Comme des signes de détresse

Mais sa forte odeur de poivrot et son florilège de gros mots

Font définitivement fuir tous les badots

Ses veines tentatives de retrouver le fil de sa vie tombent à l’eau

Pour sur le prochain ricard lui rafraîchira la mémoire

Ou si ce n’est pas le ricard

Un merlot,

Une cuvée de choix

Ou ce bourbon

Bon marché

Qui lui tord les boyaux

Voilà des amis sur qui il peut compté

Toujours là, prêts à l’écouter

A le comprendre,  à l’enivrer

Tout ce qu’il sait

C’est que grâce à eux

Il passera encore une nuit tranquille

Encore une nuit

Ou il n’aura pas à penser à lui

Image de prévisualisation YouTube
11 novembre, 2013 à 2:40


Laisser un commentaire