"La vie est un voyage! Avec ou sans bagages, seul ou à plusieurs, aventurier ou pas, nous sommes tous des voyageurs du temps!"

» Catégorie : Poli-tique


Elections 2017 – Macron ou le choix de l’abstention… Procès d’intention !

Commentaires » 0

syndrome-explosion-tete

 

Coup de gueule… à prendre ou à laisser…

Chasse aux sorcières ?

J’aimerai juste dire que jusqu’à présent l’abstention n’est pas un « délit »… Jusqu’à présent la loi l’autorise et la « reconnait » si non même plus que le vote blanc… Quant à voter pour Macron pour faire le « front républicain »….

Attendez on refait le fil de l’histoire… 1988….Porcherie, plus jamais de 20%, plus jamais… nous serons toujours contre …. 2002… Chirac a plus de 80%…. euh on est en quelle année ? 2017….

Depuis tout ce temps nos petits copains UMP-LR et PS on fait quoi CONCRÈTEMENT pour empêcher que cela ne se reproduise une fois de plus !!!!!!????? Si on en est là c’est pas à cause des abstentionnistes…. On connait l’électorat Le Pen, on sait que pour la majorité ce ne sont pas tous des pro Gud ….combien de gens votent Le Pen en croyant simplement qu’ils vont mettre un coup de pied dans la fourmilière????? La première chose qu’attendent ces gens c’est de se dire que demain ils peuvent croire en l’avenir et en celui de leurs enfants… Le rejet des immigrés quand on y regarde bien (sociologiquement) c’est le discours « lls prennent notre travail », donc le souci finalement c’est ça, c’est la merde de se retrouver au chômage sans tunes, le reste c’est l’appât des esprits avec lesquels justement on a pas fait l’effort ni pris le temps d’expliquer que la misère c’est pas la faute des autres et encore moins celle des immigrés (allons jeter un coup d’œil au programme d’histoire de l’Education Nationale et regardons aussi les consignes données aux professeurs dans les méthodologies d’approches…) !!!!

Alors, oui, concrètement qu’a t-il été fait pour redonner espoir aux gens des zones défavorisées avec des taux de chômage qui explosent, des zones rurales qui se vident de tout service public et qui laissent les citoyens se démerder avec les moyens du bord, qui laissent justement la rancune et la rancœur montée en puissance et atteindre un point de non retour ?????

Qu’a t-il été fait pour arrêter de stigmatiser et montrer du doigt cette partie de la population que l’on va jusqu’à nommer « les assistés » ?

Qu’a-t-il été fait pour apaiser les esprits, pour cesser de creuser le fossé entre « la France du bas et la France du haut » (putain de formule, merci Raffarin), pour arrêter de mettre dos à dos une France qui travaillerait et qui se lèverait tôt à une autre qui soi-disant glanderait dans l’opulence d’un RSA juteux et d’une allocation CAF grassouillette ????
Concrètement quel est le message que ces deux partis, dominants depuis tant de décennies, ont fait passer pour empêcher cela???? Pas grand chose, si ce n’est rien…

Combien de fois en ont-ils profité de « la montée du Front National » (qui n’est jamais descendus finalement) pour faire valoir leur légitimité ??? Là j’avoue que l’UMP a été très loin dans la tactique, on se souviendra des karcher de Sarkozy…. Mais Hollande, lui, il avait dit des choses, tellement de personnes y avaient vu une lueur d’espoir, pour quoi ? Tout n’est pas à jeter dans son quinquennat, mais lorsqu’il s’agit de s’adresser aux masses, de leur dire « vous inquiétez pas, on pense à vous », désolée mais c’est du grand sabotage !

Ne parlons pas de la gestion honteuse des flux de migrants (avec l’immonde exemple des camps de Calais ou les interventions de Valls sur les Rroms) et de l’image renvoyée à cette partie de l’électorat Le Pen …. Regardons tous les scandales éhontés liés aux paradis fiscaux, aux copinages avec des états reniant même les Droits de l’Homme….

Alors oui ça fait plus de 20 ans que l’histoire se répète et que des MILLIERS d’actions auraient pu être faites de sorte qu’aujourd’hui le FN soit un « petit » parti qui ne fasse que 3 ou 4%, peut-être même moins, regroupant essentiellement son noyau dur ! Des MILLIERS d’actions auraient pu être mises en place pour temporiser les tensions sociales de ce pays !

Alors oui ce futur résultat ne reposera pas que sur le dos des citoyens, abstentionnistes ou souhaitant voter blanc, mais bien sur l’ensemble des classes politiques qui ont été au pouvoir pendant 20 ans sans tenter d’endiguer sérieusement le mal FN.

Rendons à César ce qui appartient à César, et que ces gens assument un peu leurs responsabilités d’élus de la République !!!!!!

Que Macron, s’il souhaite sincèrement ce « rassemblement », décide de modifier son programme en adéquation avec la répartition des autres voix qui ont été données…. Qu’il fasse acte de n’avoir été élu au premier tour qu’avec 8 millions de voix sur 47 et qu’il adapte sa position en fonction… C’est la moindre des choses qu’il puisse faire pour vraiment « RASSEMBLER », et communiquer sous le slogan « ENSEMBLES », les citoyens !!!!!!! Je ne comprends même pas que ce ne soit pas une des premières positions qu’il ait mis en lumière quand il est passé au JT de TF1…..

Et là peut-être que le choix de l’abstention ne se fera plus ressentir !

Présidentiable

Commentaires » 0

de-la-difficulte-a-attirer-l-electeur-en-decembre-dessin-de-yannick-lefrancois-1445110726

Ça parle sécurité, immigration

Ça vend du rêve au sans pognon

Allez bosser brave bande de cons

Votez la haine et la régression

Austérité rigueur, croissance

Vous êtes les allumettes, nous sommes l’essence

Donnons naissance à ce grand brasier

Faisons brûler la France

Et ses principes de Liberté, égalité, fraternité…

Droite extrême ou sans complexes,

Gauche caviar qui laisse perplexe,

Il te reste l’urne citoyen

Pour être maître de ton destin

Mais qu’importe ton choix

Comme si nous allions laisser ta voix

Te mener tranquillement sur le bon chemin

Tu as mal lu le contrat

Tu sais les petites lignes qu’on ne voit pas

Tu aurais pu t’y attarder

Prendre ton temps pour cogiter

Car un plus un plus un

Deviendront les millions qui feront la légitimité

De ce qui pourrait changer ton quotidien

Le tien, celui de tes enfants, de tes amis, de tes parents…

Pourtant c’est ce que tu veux non ? du changement ?

Oula ça te fait peur, ça va trop loin ?

Pardon, tu as raison, rallumes ta télévision,

Laisse gérer les pros de la communication,

N’aie pas peur, tu sais tout ce qu’on veut c’est ton bien

Tu en doutes encore ? Pourtant on te le rabâche sans relâche,

On t’a bien fais comprendre depuis toutes ces années que sans nous tu n’es rien

Même si derrière le masque nous ne sommes que des lâches

Egoïstes, mégalos, faut dire qu’on a la carotte, le magot

Mais tu ne fais pas le poids sans mauvais jeux de mots

Face au pactole qui nous attend, qu’on t’arrache

Alors on te le dis encore une fois fort et haut

Si tu votes pour nous ta vie changera

Nous sommes les bests, les meilleurs, le top, la nouveauté

Comment ça nos gueules traînent leurs guêtres depuis trop d’années

Quoi tu oses dire que nous ne faisons que du blablabla ?

Enfin ton avis tu sais…, si tu savais…

Tout ce qui nous importe c’est le résultat,

C’est d’être élu démocratiquement nouveau roi,

Euh pardon, président de tous les Français…

Le Mur des cons…

Commentaires » 1

…Ou quand les cons murmurent trop fort

Le Mur des cons... dans Ac -tue- alité à chaud mur_des_cons__du_syndicat-545d261f047e2938ab77f1f3b3b4edcd-300x194

« Toute ressemblance avec des personnages qui auraient existé ou des événements qui se seraient produits ne peut être attribuée qu’à l’intrusion intempestive d’un univers parallèle. »

Jacqueline Harpman (La Dormition des amants)

- « Sacrilège ! Calomnie !

Oui Madame! Oui, je suis choquée!

Non mais vous imaginez? Quelle insolence, quelle effronterie…

Le mur des cons !

Encore un coup tordu de ces gauchos! Partout, ils sont partout vous dis-je!

Le mariage pour tous, et maintenant le murs des cons!

Blasphème ! Infamie !

Je suis choquée vous dis-je! C-h-o-q-u-é-e !

Bien sur qui’il faut saisir la justice contre ces personnes déséquilibrées!

Et mon image dans tout ça? Hein, vous y avez pensé à mon image?

Notre image?

Ma famille politique est sous le choc!

La République est sous le choc!

Terrible, cette chose est terrible!

Et quand je pense aux français…

Pauvres français !

A ce méprisable spectacle qu’ils supportent…

Oui Madame ! Car jours après jours tous ces scandales…

Trop c’est trop!

Outrage ! Offense!

Je demande la dissolution de ce syndicat!

C’est un crime, un mur de la honte!

Une véritable liste noire!

Le mur des cons !

Arrêtons de défendre l’indéfendable!

Que vont penser les gens de la justice?

Au delà des vexations personnelles, je suis en colère,

Très en colère! Oui je suis c-o-l-è-r-e!

Ce sont des pratiques totalitaires!

Je suis choquée, vraiment, choquée!

Le murs des cons!

Diffamation ! Provocation !

Le murs des cons !

Oui Madame c’est grave! Très grave!

Le Mur des cons!

Et pourquoi tous ces gens de droite? Pourquoi tant de haine?

Nous, si respectueux de notre belle langue française

Nous qui soutenons cet homme aux propos irréprochables

Oui, nous, nous nous étions engagés pour une République irréprochable!

Balkany, Sarko, Guaino?

Karcher, racaille, pauv’con?

Non mais arrêtez, là ce n’est pas pareil !

Voilà des hommes qui savent utiliser les figures de style et autres calembours,

Qui se permettent à demi-mots

Le Murs des cons !

Inacceptable ! Intolérable !

Il faut enquêter, créer une commission, dénoncer, dissoudre, punir !

Le Mur des cons !

Oui Madame ! Je suis indignée !

Indignée et choquée !

Un humour potache? Non mais vous rigolez?

C’est un véritable déshonneur !

Le Mur des cons!

Consternant !

Oui Madame !

Et moi j’vous le dis!

On ne nous traite pas de cons impunément!

Préparez-vous à nous entendre fustiger

Dégainer, traquer, dans vos radios, dans vos télés

Sans dérapages, évidemment!

Oui Madame, loin de moi,

Loin de nous la langue de bois »

Pour les non initiésSyndicat de la magistrature : le « mur des cons » suscite l’indignation

Note de l’auteur :
A défaut de se défendre de ne pas être des cons, pour sûr maintenant on sait qu’ils sont cons-tipés!

Image de prévisualisation YouTube

Sarkozy : On n’oubliera pas… ton bilan de président!

Commentaires » 0

Je partage un passage de l’article « Sarkozy, le scandale Facebook«   de Marteljea sur Médiapart.

 N’oublions jamais : » Lire la suite

Quand Stéphane Hessel demande à Mélenchon de ne pas se présenter aux élections présidentielles de 2012

Commentaires » 2

Quand Stéphane Hessel demande à Mélenchon de ne pas se présenter aux élections présidentielles de 2012 dans Ac -tue- alité à chaud hessel604jpg7648-0b365-9bcac

Stéphane Hessel , via une interview d’I-Télé de l’émission Secrets de campagne du 20 janvier 2012 (à partir de 4’36), appelle Jean-Luc Mélenchon à ne pas se présenter, à renoncer aux élections présidentielles de 2012.

Stéphane Hessel semblerait donc être partisan du vote dit « utile ».

« Ralliez-vous à la gauche majoritaire de François Hollande » lui dit-il, car « vous pouvez être un objet de dissension« .

Et bien, pour quelqu’un qui a vendu plus de 4,5 millions d’exemplaires de son ouvrage « Indignez-vous », on est en droit de se demander où est passée l’ »indignation » tant désirée du peuple.

Peut-on dire qu’un peuple, qui plus est dans une démocratie, vote « utile », est un peuple qui s’indigne?

On peut même se demander si ce peuple est toujours libre de voter selon ses propres convictions personnelles?

Nous ne devrions même pas parler de « vote utile » en démocratie. Qu’est-ce que c’est qu’un vote utile d’abord?

Un vote qui servirait à un candidat moins pire qu’un autre? Voilà un beau principe de démocratie.

Dans le principe c’est vrai qu’on préférais sûrement pour une majorité ne pas revoir Sarkozy, et surtout ne pas avoir Le Pen au second… mais …

Mais …L’existence même de la démocratie est remise en cause avec cette notion du « vote utile ». Le suffrage universel, rappelons le, est le principe d’expression de la volonté populaire, c’est le vote de l’ensemble des citoyens. Il fonde la souveraineté du peuple dans un régime démocratique.

Vote utile et souveraineté du peuple ne font pas bon ménage, ils ne sont pas compatibles.

Et puis peut-on encore parler de parti de « gauche » pour le parti socialiste?

François Hollande n’a de gauche que sa démarche politique. On sait qu’il passe son enfance à Bois-Guillaume, ville résidentielle sur les hauteurs de Rouen, où il est élève au pensionnat Jean-Baptiste-de-La-Salle de Rouen. Au premier trimestre 1968, son père, mal vu du fait de sa proximité avec Jean-Louis Tixier-Vignancour et l’OAS4, vend sa clinique, ses appartements du Clos du Hamel, la maison de Bois-Guillaume et déménage avec sa famille à Neuilly-sur-Seine, où il se lance dans l’immobilier.

C’est vrai que partant de là, François Hollande est plus propice à être gauche caviar que gauche populaire.

Se souvient-on également qu’en 2007,  Le Canard enchaîné avait révélé que Ségolène Royal aurait « négligé d’évoquer deux biens supplémentaires qui venaient gonfler le patrimoine soumis à l’ISF de son foyer fiscal : des parts dans deux appartements situés à Cannes et propriété de la famille Hollande ».

Bref, de gauche, de gauche, c’est vite dit !

Alors pour ne pas faire passer la droite, on élirait un homme, non pas pour son charisme, ses idées, ses convictions, mais pour faire « barrage »?

Voilà une belle opportunité à saisir!  Qui ne rêverait pas d’être LE président des français par « utilité publique » ? Même pas besoin de faire campagne en fait, un simple statut, une simple appartenance au PS et c’est bon, c’est tout cuit, les doigts dans les poches et les mains dans le nez ? Hollande doit se dire en ce moment qu’il a de la chance d’être au PS, quasi 30% de votes assurés dans les sondages juste par appartenance à une famille politique…

N’oublions pas les fondements de la constitution, le premier tour est fait pour que chacun puisse s’exprimer librement.

Si nous votons utile aujourd’hui, qu’est-ce que ce sera la prochaine fois? Le vote « forcé », le vote « qui rend service », le vote « opportun », le vote « profitable »?

On peut crier, s’indigner de la misère du monde et des pouvoirs des dictatures reconnues en place, au moins elles ont « le méritent » de porter leur nom sans mauvais jeux de mots.

Et au risque de vous choquer,  une démocratie qui préconise le vote « utile », est-ce encore une « réelle démocratie maintenant » ?

Le répugnant baromètre de l’économie

Commentaires » 1

Le répugnant baromètre de l'économie dans Poli-tique loi-de-modernisation-de-l-economie-les-grandes-reformes-du-moment-id242

L’économie, qui sans les humains n’existerait pas, est pourtant devenue bien plus importante que le devenir des personnes, que la Vie même.

Cette « météo » quotidienne de la finance, de la crise, des dettes, des plans de rigueur, d’austérité, commence sérieusement à me dégouter, me répugner, me révolter, me déshumaniser…

Tous ces pouvoirs d’achat, ces restrictions budgétaires, ces faillites, ces actionnaires, ces bénéfices, ces pertes, ces courbes, ces valeurs, ces chiffres, cette frénésie quotidienne, ce bal permanent ou valse une ribambelle de schémas, de graphiques, d’équations…

Une véritable météo, des marchés frileux  à la fièvre des achats … le thermomètre observé attentivement, attendu comme la promulgation d’un oracle quotidien… déterminant le moral des acheteurs, des états, des gens. Braves gens…

Mais en soi, n’est-ce pas là, quelque chose de tout à fait idiot?

Quant on y pense? Non? Vous ne trouvez pas ça, comment dire, sans réel sens?

Ne vous demandez-vous jamais, « mais après tout c’est quoi le sens de la vie »? Une vie, une seule, sur Terre, à un moment donné, précis, pour ça?

Cette aliénation au travail, au profit, à la concurrence, à l’exploitation?

Sommes-nous entrain de donner un sens sans but à l’histoire de l’humanité, comme Nietzsche l’a si bien décrit avec l’avènement du Surhomme?

L’économie est devenu le sang dans nos veines, l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit.

De la feuille de papier toilette, au diamant d’Afrique du Sud, des légumes aux composants électronique, de la réussite à la ruine, qu’est-ce que l’économie n’a pas pollué? L’eau est polluée, l’air est pollué, la nourriture aussi, l’amour est pollué, nos esprits sont pollués…

Tous s’achète, tous se paye. L’argent c’est du temps, et le temps c’est de l’argent.

Et pourtant…

Notre asservissement, notre dépendance sont extrêmes. Et o combien il nous est difficile de s’imaginer un autre système garant de notre confort, de notre sécurité physique et matériel?

S’imaginer un autre système revient quasiment à s’imaginer l’étendu de l’univers, c’est réel et irréel en même temps, impalpable.

N’est-il pas totalement mesquin de pleurer sur la perte de cette chose que l’on nomme « triple A », cet sorte d’ethnocentrisme économico-médiatique? Serions-nous tous des aveugles? Serions-nous tous à ce point nombrilistes et égoïstes?

Mon économie va bien, ouf, ça veut dire que mon pays va bien, donc ma situation, je n’ai plus qu’à dormir sur mes deux oreilles… les autres après tout, c’est leur problème, c’est leur pays, ce sont leurs oreilles…

Qu’attendons-nous pour arrêter ce massacre, cette folie?

Nous ressemblons à des pies, sautant sur tout ce qui brille. Tout ce fast, cette abondance, cette notoriété à atteindre.

Nous devrions ne pas accepter tout ça tant que la misère ne sera pas éradiquée.

Dans un sens le monde tourne à l’envers oui. Les Hommes ont eu la possibilité de se protéger de la nature alors qu’elle a  été son premier prédateur. Et maintenant qu’ils arrivent se protéger de la nature et presque même la dominer, ils ont fait apparaître un prédateur tout aussi puissant que les catastrophes naturelles, l’économie.

La nature a fait peur à l’homme avec ses orages, ses tempêtes, ses séismes, ses éclairs, … et maintenant c’est l’économie qui nous fait peur avec ses hauts, ses bas, ses valeurs négatives, positives.

Va t-on devoir réinventer des sortes de girouettes spéciale économie, pour prévoir longtemps à l’avance d’où viennent les nuages, les vents et autre tsunamis financiers?

Fera t-on évacué des pays, protégera-t-on les populations contre les dégâts immatériels de l’économie?

Y aura-t-il un « déluge économique »?

A toutes ces questions je n’ai pas de réponses, tout ce que je sais, c’est que je ne veux pas finir déshumaniser, je ne veux pas être un chiffre parmi des chiffres.

L’espèce humaine a une chance incroyable d’être ce qu’elle est, mais elle ne s’en rend pas vraiment compte, et ne sait toujours pas s’en servir correctement.

J’espère qu’un jour l’économie ne sera plus notre pain quotidien…

 

 

Affaire Karachi : Croire en la Justice

Commentaires » 0

 

L’Affaire Karachi… Karachi, Karachi…

Cette affaire avait fait un gros buzz jusqu’en fin d’année 2010, puis jusqu’à ce début de mois de septembre, il y avait eu un gros ralentissement des nouvelles révélations. Il faut dire que le début de l’année avait capté toute l’attention des médias sur les Révolutions Arabes, ainsi que la guerre en Libye puis l’affaire DSK, bref, ça faisait déjà beaucoup pour nos petits cerveaux !

Mais depuis un mois, les revues de presse quotidiennes s’enchaînent à « tire larigot »!

Nouvelles révélations, nouveaux témoignages, dont celui de l’ex-femme de Thierry Gaubert et les fameux extraits de conversations téléphoniques publiées sur Le Monde.

Le cas Brice Hortefeux qui vient se greffer à tout ça, Me Olivier Morice, invité au Grand Journal de Canal plus face à Nadine Morano et leur clash, les tweets du site Elysée.fr qui martelle en une journée que Nicolas Sarkozy n’est en rien concerné…

Image de prévisualisation YouTube

Tout le monde se renvoie la balle, la Justice en France, donne l’impression de n’avoir jamais autant travaillé, mises en examens, auditions, recherche la « vérité » …

En fait l’Affaire Karachi, c’est un peu comme un cocotte minute sur le point d’exploser.

Pourquoi?

Parce que si tout cela s’avère vrai, ça va mal, très mal.

Ça voudrait dire que la corruption tient une place importante, si ce n’est la première, dans notre belle et »irréprochable » démocratie.

Ça voudrait dire que les citoyens se font rouler dans la farine allègrement, qu’on leur ment honteusement et sans scrupules, sans remords …!  (ni regrets?)

Ça voudrait dire aussi que les hommes et femmes politiques, tous partis confondus, qu’ils soient ou non impliquer, laissent faire des choses en parallèle, des choses pas très catholiques, comme dirait l’autre.

Sachant que dans cette histoire tout tourne autour du financement de la campagne éléctorale d’Edouard Balladur en 1995, puis du versement de commissions et rétrocommissions, si tout cela était vrai, ça voudrait dire qu’on blanchit, qu’on détourne de l’argent illégalement et à des fins illégales!

Blanchissement de d’argent, détournements de fonds… (selon moi) , et oui, car partant du principe que les candidats qui atteignent au moins 5% des voix au premier tour de leur campagne sont remboursés selon des critères définis, si l’origine de ces 20 millions de francs mise en doute proviendraient en effet de ventes d’armes et/ou de sous-marins, et bien comment dire, il serait pas très « propre » cet argent remboursé!!!

Balladur, qui a toujours affirmé que cet argent provenait de la vente de divers objets pour soutenir sa campagne (tee-shirts,…, quand on réfléchit deux secondes, on se dit qu’il a du en vendre un bon paquet pour atteindre des sommes pareil!

Vu dans le Monde le 30/06/2011 :

 » Et puis, bien sûr, les policiers ont investigué sur cette somme de 10, 25 millions de francs apparue comme par magie sur le compte de l’Aficeb le 26 avril 1995, trois jours après le premier tour. Ils constatent que les bordereaux de ces dépôts d’espèces, eux aussi, ont disparu des archives des comptes de campagne. Surtout, ils relèvent que plusieurs témoins, ont indiqué que cette somme ne pouvait « en aucun cas correspondre à la vente de t-shirts et autres gadgets vendus lors des meetings ». « On peut conclure que ce versement d’espèces de 10,25 millions ne correspond à aucune recette provenant de collectes, de vente d’articles publicitaires, de remboursement de frais ou de dons de particuliers, et par conséquent que cette somme n’est pas justifiable sur le plan comptable », assure la Dnif. Les policiers ajoutent que ces constatations « remettent par conséquent en cause les explications fournies par M. Galy-Dejean [trésorier de la campagne Balladur], devant le magistrat instructeur lors de sa déposition ».

Ensuite, de part cette pratique de passage de mallettes, de valises, remplies de fric, il faut croire que notre assemblée serait bien vide, étant donné le nombre de personnes qui seraient plus ou moins mouillées (de près ou de loin) dans ces histoires !

 

Pour une fois, j’ai envie de croire en la Justice, j’ai envie de croire en ces hommes et ces femmes qui sont censés élucider des crimes, des arnaques, des « mystères ».

Je vois trop de gens dire «  Ouai, de toutes façon c’est toujours pareil, on ne saura rien, il ne va rien se passer…« .

Stop au fatalisme!

Pour une fois, oui, j’ai envie de me dire que dans mon pays, il y a des gens qui respectent leur métier et qui iront jusqu’au bout de leurs enquêtes, ne prenant pas garde aux mille et un bâtons qu’on vient leur mettre entre les roues.

Que les témoins n’aient plus peur de parler, qu’on les écoute sans crier tout de suite aux scandales, à la « calomnie ».

Pour une fois, j’ai envie de croire à la Justice, en la Justice, et que ceux qui aient abusé impunément du système et de la confiance qu’on leur donne soit punis en conséquence, si ils sont coupables!

Sarkozy : « On n’a pas le droit de prendre en otage des gens qui n’y sont pour rien…

Commentaires » 1

… dans leur vie quotidienne! vu sur Le Nouvel Obs

Sarkozy : « On n’a pas le droit de prendre en otage des gens qui n’y sont pour rien »

Il a aussi rajouté

« En prenant en otage l’économie, les entreprises et la vie quotidienne des Français, on va détruire des emplois. L’entreprise qui n’aura plus de fioul, qui n’aura plus de bitume alors qu’elle travaille dans les travaux publics, qui ne pourra plus avoir ses livraisons, elle va fermer. Et c’est encore une fois les petits qui vont trinquer pour les autres! »

Incroyable non!

Soit c’est un vrai naïf (ce dont je doute fortement) soit ses chargés de communication sont vraiment des maîtres dans l’art de la réthorique. Dans le même temps il ose dire ça »  Je ne céderai sur rien » dans le Figaro le 22 septembre 2010.

Retraites : la confiance est de mise à l’Élysée

Mais ne serions-nous pas également pris en otage depuis cette fameuse élection de l’année 2008?

Travailler plus pour gagner plus, la Crise financière, les remboursements dont certains comme Bernard Tapis ne sont pas contre, si vous voyez ce que je veux dire…

Des réformes à tout va, discutées dans la précipitation, d’ailleurs la preuve en est que le gouvernement doit commencer à se dire que ça ne sent plus très bon en ce moment:

« Le gouvernement a demandé au président du Sénat, Gérard Larcher, d’accélérer les débats et, selon des sources parlementaires, les socialistes estiment avoir fait leur travail et n’entendent pas jouer les prolongations outre mesure.

Le vote devrait donc intervenir vendredi et une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat sera convoquée vraisemblablement lundi pour mettre au point un texte commun aux deux assemblées qui sera ensuite soumis aux députés et sénateurs pour un vote définitif mardi ou mercredi prochain. » Source Reuters

 

Sarkozy :

Vite, vite petit Président, dépêches toi de faire voter cette réforme avant que le pays ne finisse à feu et à sang…

Et voilà, on sert de cette fameuse phrase, « on est pris en otage »!!! C’est bien cette phrase, ça passe partout!

Sauf que moi aussi j’ai l’impression d’être prise en otage par les dirigeants de mon pays.

On demande aux gens de bosser plus pour quelques clopinettes, c’est pas un peu de l’arnaque non?

En fait le mouvement qui s’impose face à la réforme des retraites dénonce également un grand malaise dans la Vie des français.

Il met au grand jour aussi notre dépendance au système, à la paranoia ambiante (pénurie d’essence, personnes qui dévalisent les supermarchés en moins de deux, jeunes « casseurs » comme on les stigmatise, gauchistes intolérants, umpistes choqués et scandalisés)

Et les salaires? Et les conditions de travail? Et l’avenir des enfants? Qu’advient-il de tout cela?

Comme le dit dans son article « Comment avoir une retraite supérieure à son dernier salaire ?« ,  JP Bedol:

« Quel est donc ce métier dont le salaire mensuel, officiellement déclaré, est de 5 177 € nets et dont la retraite permet d’obtenir après seulement 5 ans de cotisation, déjà une retraite de 2 700 € nets par mois ? Soit après 25 ans de travail, pouvoir partir avec 13 500 € nets par mois. Et de plus, si vous mourez, votre triste veuve touchera, non pas 40 % comme c’est le cas dans le régime général sous conditions de ressources, mais 100 %, c’est-à-dire qu’elle aussi touchera 13 500 € nets par mois jusqu’à la fin de sa vie d’épouse de nanti.

N’est-ce pas un régime exemplairement hors du commun ? En fait un régime très très spécial dont personne ne parle. »
« Malheureusement pour y avoir accès il faut être extrêmement privilégié. Il faut pouvoir voter les lois. Surtout celles qui vont concerner les autres, c’est-à-dire ceux qui vous ont élu. Bref, il faut être politique et parlementaire à la fois. En fait, c’est le cas de votre député(e). Tout bonnement ! »

Voilà une réforme qui serait intéressante à proposer!La réforme des salaires des représentants politiques!
Mais non! Le Gouvernement s’obstine, persiste et veut signer le plus rapidemment possible. Mais quelque part, ce n’est pas parce qu’une loi est votée qu’elle est juste et équitable et que tout le monde doit serrer les fesses et accepter!

Je serai même tentée de dénoncer l’attitude du président en citant cet article 68 de la constitution française:

 » Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour. »

Alors un Président qui assure sa vie financière, matérielle, jusqu’à la fin de ses jours, et laisse les trois quart du peuple dans la précarité, ne manque-t-il pas à ses fonctions, à ses devoirs?

Un Président qui envoye de façon récurrente les forces de l’ordre dans un pays soit disant démocratique, qui fait preuve de plus de répression que de dialogue, ne manque-t-il pas à ses devoirs, est-il compatible avec l’exercice de son mandat?

Un Président pour qui les interêts économiques sont plus importants que les conditions de vie de ses concitoyens est-il légitime?
Alors la prise d’otage??

En France, 50% des ménages sont non-imposables, 20% font partis de la tranche marginale d’imposition à 30%, et seulement 5% font partis de celle à 40%…

Le SMIC est à moins de 1000 euros par mois, les salaires de Sarkozy et de ses ministres, des députés,des sénateurs, des hauts-fonctionnaires, sont tellement énorme comparés à ça, que ça me fait mal au coeur à chaque fois que j’y pense…(et en plus eux n’ont ni problèmes d’essence, ni de loyers…) et je me dis « ce sont ces gens là qui prennent des décisions pour tous les autres? »

Encore ils créeraient des choses bien, mais non, ils détruisent, non pas pour mieux reconstruire, mais pour s’assurer une place au soleil pour leurs vieux jours, et pendant ce temps, nous autre, nous nous battons entre nous, pour queqlues euros par jour.

Entendre d’autres citoyens dire qu’ils sont pris en otage par leurs semblables me semble tellement irréaliste.

Si nous gagnons cette bataille, nous gagnerons certainement un peu plus de respect et de reconnaissance, ce que les hommes politiques ont depuis longtemps déjà oublié d’appliquer.

Cessons d’être les boeufs dont nous qualifiait déjà à l’époque Charles de Gaulle.

La seule force que nous avons c’est d’être solidaire entre nous, même si cela chamboule nos petites vies bien lisses et bien routinières!

« Un pour tous, tous pour un », car « l’Union fait la force

Image de prévisualisation YouTube

L’hypothèse en décallée…
Dans la famille Sarkozy, on aime bien « les vieux » en fait. Ah si si, j’vous jure!

Regardez, Guillaume Sarkozy est directeur du Groupe Malakoff-Médéric (Prévoyance santé), et un de ses autres frères, François a crée une web tv consacrée à améliorer la longévité…

Ah les « vieux »…  ce sont les meilleurs…Les meilleures poules aux oeufs d’or qui puissent exister!et si on doit bosser plus longtemps on ira!

On s’attaque à du lourd là…

Allez, on remonte ses manches et au boulot!

A croire qu’en fait ils ont fait une erreur de frappe ou des oublis de mots, car ça pourrait donner ceci : Travaillez plus longtemps pour NOUS faire gagner plus vite)

SCANDALE : Retraite des Hauts-fonctionnaires européens

Commentaires » 3

SCANDALE : Retraite des Hauts-fonctionnaires européens dans Poli-tique newsmlmmd.9becd5271b886430a4345f01eb6fb3be.1910_the-european-commission-warned-that-europe-will-sub

 

Aujourd’hui pas de texte à écrire de ma plume, mais un message à transmettre.

J’ai reçu sur ma boîte mail ce message que j’ai décidé de vous faire partager!

N’hésitez pas à exprimer vos opinions!

 

 

Vous avez remarqué que nos politiques se battent comme des fous pour rentrer dans l’administration européenne…

 

 dans Poli-tique

Et pourquoi ?
A LIRE CI-DESSOUS
En guise de réflexion !
Scandaleux, tout simplement.
Envoyez ceci aux Européens que vous connaissez !!!
La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée !!!!

 

 

Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une
pension de 9.000 Euros par mois.
Oui, vous avez bien lu !!!
Afin d’aider l’intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l’UE (Pologne, Malte, pays de l’Est…), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l’Europe un pont d’or pour partir à la retraite.
POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?
Vous et moi travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés.
La différence est devenue trop importante entre le peuple et les « dieux de
l’Olympe » !!!
REAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à
tous les Européens.

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs…
Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls » des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent… C’est dire ! Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la protection des données », aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L’équivalent de ce que touche, en
moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).
Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 € de retraite / mois.
C’est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d’en profiter. C’est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.
En plus, beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège :
1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois.
2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois.
3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois.
Consultez la liste

Pour eux, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c’est à peine croyable… Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la
tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.
Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c’est 15,5 ans…

De qui se moque-t-on ?
A l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.
Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable…
Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c’est la déferlante :
rappels, amendes, pénalités de retard, etc.

Aucune pitié. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver !
Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés « /contrôler si les dépenses de l’Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l’objectif auxquelles elles sont destinées…/ « , profitent du système et ne paient pas de cotisations.

Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture ?
A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser… C’est une pure provocation !
Mon objectif est d’alerter tous les citoyens des états membres de l’Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée.
Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre.
« Sauvegarde Retraites » a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par « A+B » l’ampleur du scandale. Elle a déjà été reprise par les médias.

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hautsfonctionnaires-europeens/916/0/344867.

 

Diffusons, diffusons massivement auprès de tous les relais de vingt-sept pays de l’UnionEuropéenne, il en restera bien quelque chose !!!

La France d’après…selon Nicolas Sarkozy

Commentaires » 2

Allez ! Allez !

 

 

 On se motive! Au boulot bande de feignants!

Et oui, vous croyez quand même pas qu’on va s’en tirer si bien que ça?

Je parle de la Crise, si si vous savez! Celle de 2008, celle d’hier et celle de demain!

L’Europe est peut-être sauvée, mais ça sera à la sueur de nos fronts chers amis!

Bienvenus dans la France d’après.

 

A la sueur de nos fronts, oui!

Boulot, Métro, Dodo, cette expression ne va pas disparaitre de si tôt!

Parce que pour notre Président, ce qui compte, c’est le travail.

Pour Nicolas Sarkozy, « La seule façon de gagner davantage, c’est de travailler davantage » , « Tous ceux qui voudront travailler davantage pourront le faire« , « Pour 50 minutes de travail par jour, 15% de pouvoir d’achat en plus« …(extrait visible dans la seconde vidéo proposée ci-dessous).

Car pour lui « la crise morale française a un nom, c’est la crise du travail! »

Je ne sais pas qui a fait ces calculs, mais pour avoir travaillé dans un hyper très connu de nuit pendant 3 mois, je peux vous dire que c’est une aberration.

Même pas 4 euros en plus par jours pour commencer à 2 heures du matin. Et avec ce genre d’horaires, je vous garantis que garder une vie sociale est très difficile. Vous me direz, c’est sur qu’en dormant la journée, on augmente son pouvoir d’achat, vu qu’on dépense pas dans notre lit!

Peut-être que 50 minutes pour un trader, oui ça lui fait plus de 15% de pouvoir d’achat en plus!


Voilà la vidéo de la campagne présidentielle pour le second tour des élections en 2007.

On pourrait croire que le thème est sur le travail apparemment…

Mais la vidéo officielle sur le thème du « travail » se trouve sur Youtube. ICI

Dans la vidéo dont je vous parle, que vous pourrez trouver ICI, et qui est différente de celle sur Youtube, Nicolas Sarkozy emploie le mot « travail » en tout et pour tout 20 fois. 

Nous avons sauvé l’Euro en 24h ce mois de mai ? Que nous disait Nicolas Sarkozy…en 2007…?

« Nous avons crée la deuxième monnaie du monde. C’était un choix historique et un choix utile. Mais je veux dire aussi qu’on a pas fait l’Euro pour que l’Euro soit surrévalué et détruise des emplois en Europe. »

Et bien pour un choix utile, on peut dire qu’il nous donne du fil à retordre.

Quand un pain au chocolat coûte aussi cher qu’un litre de Gasoil…

Il dit également « je veux que l’Europe protège de la mondialisation » et maintenant il nous parle du Nouvel Ordre Mondial qui doit émerger, qui doit s’imposer.(voir mon article Faut-il se méfier du Nouvel Ordre Mondial )

En conclusion il nous dit, « Ce que les autres ont réussi, nous pouvons le réussir ensemble« .

Mais qui sont les autres?

Les Etats-Unis, la Chine?????

Relevez vos manches, chers amis, car Mr Sarkozy dit aussi  « Il n’y a pas de fatalité« .

Et puis il y a la France d’après…Ce doux rêve…

Yann Barthès de Canal Plus, l’avait d’ailleurs bien faite remarquée celle-là en décembre 2009…

« L’équipe de Canal+, qui accueille de nouvelles fictions, a retrouvé les images : entre les maisons photovoltaïque d’Escondido et les enfants joyeux de Cambri en Californie, ainsi que de la maman blonde au grand sourire, sous un doux soleil de printemps à Oshkosh dans le Wisconsin, on ne peut pourra avoir d’avis mitigé. Je ne dirais qu’une chose : bouh, les tricheurs ! »

« Yann Barthès frappe à nouveau sur l’UMP  » .

Et oui, ce clip provient d’une agence américaine,Getty image.

En plus de ses vraies-fausses images, la musique aussi …

« Mais apparemment l’UMP, qui s’est vu refuser l’euro symbolique donné au groupe MGMT, n’est pas à son premier coup d’essai. En novembre 2006, le journal Le Monde avait déjà dénoncé cette pratique légèrement tendancieuse. Alexandre Piquard à l’époque journaliste, avait donc remarqué ce fait. La vidéo est à voir ci-dessus. Prénommée « Imaginons la France d’après », on entend la voix de Sarkozy, qui devra peut être aussi s’excuser de cette erreur là, dit dans un discours poétique « Depuis trop longtemps, la France est à la recherche d’une espérance, d’un projet, d’une alternative. », ne cesse de répéter « Mais il n’y a pas de fatalité. Il y a une France de demain ». Ce clip m’a tout de suite fait penser à un jeu de mon enfance du type « Essaye-encore ». Là ce serait presque, si vous n’avez pas assez été matraqué, veuillez cliquer sur le bouton play. Merci. Le conseiller en communication du président a un peu dérapé. Alors ne sont-ils pas malin, ou n’ont-ils tout simplement pas honte. Allez savoir. Peut être que la France ne change pas… » 

Image de prévisualisation YouTube

 

Monsieur Sarkozy, nous disait ici, « Les  Français n’ont pas peur du changement, ils l’attendent. Ils ont besoin de retrouver un projet commun (la solidarité en temps de crise?), une envie de vivre ensemble. Ils ont envi de travailler plus pour gagner davantage »

Alors, la France d’après…la tolérance???????

Et pourquoi pas la France de maintenant ?

Et après on me dit que je vis dans le monde des Bisounours?

Enfin voyons, gardons un peu les pieds sur terre!

Nous sommes les prostituées du systeme financier

Commentaires » 0

poule.jpg

 

Un jour, ça a commencé…

Un statut un peu fragile, étudiant, smicard, chômeur, retraité,artiste ou que sais-je encore…

La boite aux lettres est devenue votre pire ennemi…

Les précaires sont « la poule aux œufs d’or » du système actuel.

Cela commence avec des prélèvements impayés, des rejets de chèques…

Vous vous y attendiez, mais une fois le mal fait, impossible de retourner en arrière, la spirale infernale avait commencé…

Tel un enfant, on vous a grondé, on vous a rabaissé, on vous a fait bien comprendre qu’il ne fallait pas jouer…

… sauf que vous, vous aviez pas forcément choisi…

Le mot est passé, et là pas de distinctions entre secteur privé et secteur publique.

Les lettres de rappel, les relances, les échéanciers, les coup de fil au banquier… La vie vous tourne le dos…

Comment garder alors sa dignité? Ne pas se sentir plus bas que tout, ne pas tomber en dépression, ou pire mettre sa vie en danger, ou se suicider ?

Car quand vous commencez à avoir des lettres de rappel, toutes se suivent, s’enchainent et bouleversent votre vie, et souvent durablement.

Il faut dire qu’il n’y a pas grand chose qui puisse vous laisser quelques temps de répit.

Les banques

Frais de rejet de prélèvement, frais liés à un découvert, frais d’opposition administrative ( 10% du montant qu’on vous prélève, tranquille la banque), frais pour une lettre envoyée…, frais de carte bancaire, frais pour retirer son propre argent dans une autre banque, j’en passe et des meilleures, mon banquier lui-même doit prendre le dépliant tarifaire tellement il y en a …de tarifs…

C’est bien connu, les banques se font du fric sur le dos des pauvres, ceux qui galèrent, qui ont des fins de mois difficiles…

 

Les Services obligatoires

- Assurance voiture

- Assurance habitation

- EDF/GDF/Service des eaux, des ordures

- Mutuelle santé

Un rejet de prélèvement, ou deux, peuvent dorénavant mettre un terme à votre contrat, avec frais supplémentaires, cela va de soi…

Et toutes les affaires sont aussi dorénavant reléguées à des huissiers et à des sociétés de recouvrement.

 

Les Services optionnels (mais quasi obligatoires)

- Téléphone

- Internet

- Société de crédits ( Cofinoga, Cofidis, Finaref, …)

- Abonnement aux transports en commun

- Abonnement en tant que résidant en ville pour ne pas être criblé de PV

Là encore, quelques rejets, et c’est recouvrement avec petit bonus (pas en votre faveur par contre)

 

Les Services « offerts » par l’Etat

- Les impôts fiscaux

- La taxe d’habitation

- La redevance télé

- Les impôts locaux

- Les droits de succession

 

Les frais divers et variés

- Loyer/ Crédit Maison

- La nourriture

- L’essence

- Les petits plaisirs et sorties (tout petit alors!)

- Les choses imprévues (panne de voiture,…)

- Mariage, naissance, perte d’un être cher

- L’école des enfants (cantine, matériel, université)

 

Souvent traité et fiché de mauvais payeur, quand les difficultés financières s’installent, dur dur de garder sa dignité.

Évidemment, dans le beau pays où nous sommes, tout un tas de structures et de démarches administratives peuvent vous venir en aide.

Les Assistantes sociales, les recours gracieux, où il vous faut étalé toute votre vie privée et faire pleurer les commissions qui jugeront de l’importance de votre cas.

Dans les cas extremes les banques alimentaires, les foyers d’accueil…

Dans ces moments là, sa dignité on la met dans sa poche et on finit par l’oublier… dépression, anxiété, dévalorisation, sentiment de nullité et d’inutilité…

Des voleurs, ce sont des voleurs! Des profiteurs! Des opportunistes!( Qui est le plus voleur des deux?)

Et nous, nous vivons dans un monde comme ça, cela nous parait normal, c’est la vie,…C’est le jeu ma pauvre Lucette…

Qui a demandé à être sur Terre pour vivre tout ça? La vie, on en a qu’une seule, c’est bien ça non?

(Et je ne parle pas des pays pauvres, où le phénomène est multiplié par 10,20, 30, ++)

Il devrait y avoir plus d’associations de défense du consommateur que de supermarchés et de commerces!

Mais non, nous supportons d’être « ponctionner », d’obéir aux lois officieuses qui se créent sur le tas (un exemple : les résiliations d’abonnements, abusifs!)

Voilà ce qui aide à garder sa dignité! C’est de se dire que ce monde n’est pas JUSTE pour UN SOUS! Qu’en tant qu’honnête citoyen qui travaille, qui a travaillé, qui va travaillé, qui cherche du travail, on a le droit d’être fière de soi et ne pas se sentir nul à cause de ce système à deux vitesses (l’aisance financière et les autres). Si j’étais au gouvernement, j’aurai parfois honte, honte de proposer une Vie pareille…

 

Je dédicace cet article à tous ceux qui galèrent, tout ceux qui ont galéré et ceux qui galèreront peut-être un jour (même si je ne leur souhaite pas!).

Tous ceux qui sont noyés dans les papiers, les dossiers, les procédures, les échéanciers, les dettes, les factures, les fins de mois difficiles…

Tous ceux qui ont pleuré, tous ceux qui dorment mal, tous ceux qui se disputent à cause de ces problèmes d’argent avec les gens qu’ils aiment, tous ceux qui gardent le sourire, tous ceux qui font tout pour s’en sortir…

La Vie nous sourit par de si simple choses, dures à entrevoir parfois, qu’il faut essayer de garder la tête haute!

Une Vie, on en a qu’une…

Image de prévisualisation YouTube

Conseils au Président de la République

Commentaires » 2

Conseils au Président de la République dans On refait le monde moz-screenshotimages.jpgUne citoyenne a décidé aujourd’hui de vous donner quelques conseils, Monsieur le Président.

J’ai la chance ou la malchance…?… de discuter avec beaucoup de monde très facilement.

Monsieur le Président, vous vous éparpillez a donner des discours dans tout les sens, à faire des réformes a tout va. Cela a commencé quand vous étiez ministre, ca continue depuis que vous avez été élu, et ca s’empire depuis les élections régionales.

Alors si je peux me permettre, il me semble qu’en France, le pays que vous dirigez, il y a quelque 65 millions d’habitants.

Parmi ceux-ci, une grande partie de la population, il me semble que vous n’y connaissez rien. Président, est-ce un métier, une fonction?

Parce que si la politique était de la mécanique, vous ne seriez pas le meilleur des garagistes…

Bref, venons-en au but.

Certes, vos Amis, avec un grand A, tant votre cercle d’Amis a l’air impressionnant, sont importants à vos yeux, et vous vous mettez en quatre afin de leur rendre la vie encore plus agréable qu’elle ne l’est déjà.

Mais, vous n’êtes pas le président de vos amis…

Vous êtes le Président Des Français…

Avez-vous déjà essayé de vous faire passer incognito, afin de constater comment marche toute votre administration? et plus encore?

Je vous conseille de vous déguiser, d’aller dans des lieux inconnus a vos yeux et a vos sensations, comme Pole Emploi, les Assedics, la Sécurité sociale, les commissariats, la CAF, les impôts, le Trésor Public,les hôpitaux, les maisons de retraite…

Allez-y comme un citoyen que vous n’avez jamais été… allez-y comme vos électeurs potentiels… alors peut-être vous rendrez-vous compte du FOUTAGE DE GUEULE de ce monde insensé…

Combien ai-je pu entendre de personnes, âgées, ou non, avoir des histoires incroyables, de dossiers perdus, d’erreurs de jugement, de mauvais traitements dans des lieux dédiés à la santé, de descente aux enfers a cause des incohérences du système, celui auquel vous êtes à la tête.

Le seul monde que vous connaissez est celui des paillettes, des galas, des Diners d’État, de la communication, des médias, et quand vous vous exprimez vous ne parlez pas à la population, qui, oui Monsieur, se lève chaque jour pour aller travailler, et qui ne s’en sort plus, ou de plus en plus mal ( petits fonctionnaires, petits commerçants, professeurs, étudiants, retraités, femmes seules, hommes seuls, familles nombreuses, employés au bas de l’échelle, employés des boulots précaires, travailleurs sociaux, ouvriers, chômeurs, étrangers,…)

Revenons-en a mon exemple du garagiste… disons que vous, vous ne faites que des réparations sur les Berlines, 4/4 et autres véhicule de luxe.

Impossible pour vous de réparer une quatrelle, une deux-chevaux, une 205, bref, les petits modèles économiques.

Je pense que la première qualité d’un chef d’état, c’est avant tout de connaitre vraiment la population, dans toute sa diversité et dans la réalité quotidienne, au lieu de croire (et de faire croire) la connaitre à travers vos experts en statistiques et autres pantins qui parlent des humains en terme de chiffres , de numéros, de rentabilité et de profit.

Vous ne savez pas qui sont « vos » citoyens. Des beaufs,des bœufs,des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes, des étrangers, des cons, des perdus, des râleurs, des faignants… je vous imagine bien nous traiter de cette manière quand vous discutez avec vos amis, en rigolant, après vous être délecté d’une gorgée d’un vin a plusieurs milliers d’Euro.

Il faut arrêter à un moment de ne donner l’avantage qu’à une partie de la population, car tous ces bras, vous en avez besoin pour vivre, et pour continuer d’inviter vos Amis a diner…

Vous avez voulu nous flatter, nous faire croire que vos valeurs de travail étaient les mêmes que les Nôtres, et comme tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute, vous feriez mieux de vous détendre quelques instants, et de suivre mon conseil.

Le monde que vous nous proposez est faux. Vous ne voulez pas le bonheur de la population en tout cas, ca se saurait.

Il ne correspond à rien, du vide, du vide et encore du vide.

Faire des démarches administratives en France relève du parcours du combattant, mais tout le monde s’y pli, pas par dépit (et ca je l’ai enfin compris) mais avec l’espoir de voir des jours meilleurs arrivés.

Un autre conseil, pourquoi ne pas vous entourez de gens du peuple dans votre gouvernement, car excusez-moi de vous dire que certains de vos ministres ne connaissent rien au domaine pour lequel ils sont les représentants et pour lequel ils reçoivent un salaire non négligeable. Vu sur Wikipédia :
« Leur traitement de base était de 13 905 € en 2005. Ils disposent d’un logement de fonction d’une superficie minimale de 80 m², plus 20 m² par enfant à charge, soit au ministère, soit pris en charge par l’État, d’une voiture de fonction avec chauffeur, d’un accès gratuit au réseau SNCF en 1ère classe, de la prise en charge des dépenses téléphoniques et de courrier et d’un quota de déplacements aériens »

Et puis il est inscrit nul part dans la Constitution que pour être au sommet de l’Etat, il eut fallu faire l’ENA, l’IEP ou Science Po!

Moi par exemple j’ai un master 2 d’Histoire contemporaine, et quand je regarde le CV des ministres… par exemple Christine Boutin, et bien, on sait qu’elle diplômée en droit…, diplômée en Droit… voir ici 

N’oubliez jamais que : pas de travailleurs, pas de monnaie, pas d’économie, pas de système monétaire, et pas de fluctuation du marché.

Derrière les entreprise de vos amis se trouvent des millions de personne, qui je le répète, se lèvent chaque jour afin de faire tourner la machine.

N’avons-nous donc pas droit a un minimum de reconnaissance (en dehors de l’accès a la propriété et au crédits?)

P.S:

Pour ceux qui commentent, pas la peine de me dire que je suis de gauche, ou que je suis chômeuse, ou si ou ca….

J’ai connu la « bourgeoisie », j’ai connu la misère, et je vois juste ce que c’est d’être citoyen aujourd’hui en France.

Et pour finir, mettre des centaines de caméras dans les villes pour nous surveiller et nous offrir cette sécurité apparemment tant désirée, moi j’aimerai aussi qu’une caméra vous filme un peu plus souvent dans votre vie , parce que je ne me sens pas vraiment en sécurité quand je vois comment toute cette Histoire se trame.

 

 

 

 

CHirac »Mes vérités pour l’Histoire… »

Commentaires » 0

Voila le grand titre du magazine « Le Point », parlant de Chirac.

Alors si pour « aider », « enrichir » l’Histoire, les hommes politiques récitent leurs vérités, comme ici, alors pourquoi croire en l’Histoire. Parce qu’il me semble bien utopique de croire a ce genre de paroles, surtout quand parallèlement, la justice vient mettre son grain de sel avec des vieux dossiers oubliés.

Parfois, je me dis, comment dire… c’est tellement … grotesque…

Enfin… je ne sais pas, ou alors il faut que je mette sérieusement a penser qu’il faudrait que je consulte un psy!!!

Un autre mot, ou onomatopé, qui me vient a l’esprit, est « Boh? » interrogatif.

Disons que d’un coté, on publie un livre, et au même moment, un scandale arrive a point nomme, ou bien vice et versa.

Et c’est d’autant plus étrange, que cela se produit, encore et encore et encore…

Jaques Chirac, Frédérique Mitterand,Cecilia ex-Sarkoz, David Douillet…De Villepin, Rachida Dati… et la liste est longue. Tiens tiens, on dirait que c’est une bonne technique de la part de la droite… oh juste une idée, toute bête, qui passait par la!!! Moi j’dis ça , j’dis rien… J’en sais rien, mais j’en suis sur!

Si j’élargis ma pensée a plusieurs siècles d’Histoire, et qu’on se base sur des témoignages pareil, l’Histoire n’est peut-être pas ce qu’elle est.

Par exemple, imaginons que dans cinq siècle, la Terre ravagé par un désastre,renaisse, ainsi que la civilisation, la société, mais qu’elle reparte a zéro, une sorte d’amnésie.

Imaginons, que des archéologues des temps futurs, retrouvent, ensevelit sous quelques kilomètres de terre, un ouvrage, celui de Jaques Chirac.

Imaginons, que ce soit le seul témoignage de cet homme. On apprendra donc, qu’il fut président, de la France il y a plusieurs siècles (comme Khéphren , si, si, qui a été, il y a très très longtemps roi d’Egypte).

Peut-être que pendant un moment, jusqu a ce qu’on retrouve d’autres sources, on s’imaginera que ce monsieur, était un gars bien, qui n’a jamais trompe la justice.

Je vous laisse la suite de la « soi-disante » Histoire.

 

 

 

La seconde Révolution…

Commentaires » 2

Voila le début d’une histoire que je n’ai pas finis… peut-être aurez-vous des idées pour continuer…

2042…

La VI ème république arrive a son terme.

Une fois de plus le conservatisme des hommes politiques ne correspondaient plus a l’ évolution humaine. Vivre avec du neuf dans du vieux…

Choc des cultures, choc des générations.

L’Histoire se répétait une fois de plus, jamais n’arriverions-nous a tirer les leçons du passé?

De palabres en palabres, d’usure en usure, le peuple retombait dans cette spirale infernale. La démagogie des politiciens finissaient toujours par pénétrer l’esprit des gens.

Se faire aimer, se rendre indispensable a la vie des citoyens. Voila pourtant 35 ans que ce petit pays a connu sa deuxième révolution…

Dans les années 2000, un homme avait commencer a s’acaparer tout le pays. Ses méthodes radicales et autoritaires plaisaient a certains, ceux-la même qui lui avaient permis de prendre la tête du « royaume ».

Au début, il y eut une grande effervescence dans son parti et pour ses partisans. Mais tout cela ne dura guère longtemps, très vite ce petit homme, car il était petit, laissa vivre au grand jour son vrai visage.

La vie devint si pénible et si opprimante, qu’il se fit ……………….

 

A VOUS DE JOUER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La vanité de l’UMP

Commentaires » 0

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs ,

BONJOUR!

« Tout flatteur, vit au dépend de celui qui l’écoute »! Le Corbeau et le renard

CF : La Fontaine, a écrit cette fable sous le régime du Roi Soleil, Louis XIV, entre 1668 et1694.

dyn009original506656xpng265266501c0e1230d8ef8529958301857eaff81.png

Dans le contexte actuel, chers messieurs de l’UMP, il me semble que votre ramage se rapporte à votre plumage… surtout en ce qui concerne les élections européennes de juin 2009.
En effet, n’étant pas une adepte des pourcentages, qui ne font qu’embrouiller et noyer les pistes et le poisson, j’ai décidé de concocter aujourd’hui pour vous un article tout en chiffres qui en dit long sur la vanité de la majorité présidentielle.

Il est sur que le chiffre de 27, 9% parait être un énorme succès … certes, certes, mais regardons de plus près ce qui se cache derrière la forêt!!!

Premier récapitulatif:

Nombre d’habitants en France au dernier recensement: 64, 3 Millions de personnes

Nombre d’inscrits : 44 282 679 Millions de personnes

Nombre de votants : 18 000 454 Millions de personnes

Nombre d’abstentions 26 282 225 Millions de personnes

Nombre de votes nuls : 781 480

Total de la participation : 17 218 974 Millions de personnes.

 Second récapitulatif:
Bon tout d’abord, 17 millions de personnes sur 44 qui votent ce n’est pas mirobolant…

Quand ensuite on s’aperçoit que la majorité UMP avec ses flamboyants 27, 9%, ne représente en fait que 4 798 921 personnes.

Sur 64 Millions d’habitants, sur 44 millions d’inscrits , et sur 17 millions de participants seulement 5 millions ont voté pour la majorité UMP.

Quand on voit le tapage médiatique qu’on produit ces résultats, il serait bon de rester modeste…  Si vous rajouter à ces chiffres le nombre d’étrangers qui n’ont pas le droit de vote, les personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales, les adolescents entre 16 et 18 ans et les personnes vivant à l’étranger, il y a de quoi rester discret.

Et le rayonnement de l’Europe n’est qu’un leur face à toute cette supercherie ou les précieux et les précieuses sont les stars people, vedettes, et VIP, qui donnent du rêve à usage unique à la population.

Mais là est la force de ce parti, qui arrive à jouer avec les mots, les chiffres et les statistiques.

Bravo à vous, mesdames et messieurs des médias, pour votre investissement professionnel et votre déontologie.

Mais pour qui travaillez vous? le pouvoir, le peuple, l’argent, la renommée?…..

Le gouvernement actuel, représente bien la société actuelle, ou l’apparence et la superficialité règnent et dominent en maîtres incontestés.

Pauvre de nous? Non, …

Cons de nous? Ma foi….
Source: Insee

France Politique( résultats élections)

    % des inscrits % des votants
Inscrits 44 282 679    
Abstentions 26 282 225 59,35  
Votants 18 000 454 40,65  
Nuls 781 480 1,76 4,34
Suffrages exprimés 17 218 974 38,88 95,66

 

 

liste

nombre
de listes

voix

% des
inscrits

% des suffrages
exprimés (1)

% des suffrages
exprimés (2)

élus

UMP NC GM 8 4 798 921   27,87   29

De Villier pénètre notre intimité

Commentaires » 3

Incroyable!!! Mais alors INCROYABLE!!!

Aujourd’hui, mon téléphone a sonné vers 17H30.

Le numéro qui s’affiche est le 01 71 21 52 00….

Je décroche…

Et là j’hallucine… Philippe de Villier m’appelle pour me dire de voter pour son parti aux européénnes…

Non mais je rêve!!!!

Un répondeur me parle comme à un robot…

Je tape 1 si je veux connaître la suite…

C’est quoi cette blague????

Faut qu’ils arrêtent…

Et notre intimité bordel!!!

Diviser pour mieux régner

Commentaires » 0

Aujourd’hui, j’ai deux choses à vous dire…

La première concerne la grève du 29 janvier et ceux qui se considèrent être pris en otage.

Au fil de l’Histoire, depuis la nuit des temps, il y a toujours eu ceux qui se sont battus et ceux qui étaient contre ceux qui se battaient. Rappele-vous Germinal, un roman d’Emil Zola…

Au cours de la deuxième moitié du 19 siècle, lorsque la France vivait sa révolution industrielle, que les mines, les usines, les industries grouillaient de toute part du territoire, les conditions de vie, de travail, de salaire étaient devenues insupportables pour certains et certaines…

A cette époque, et comme aujourd’hui, le peuple était divisé, entre les insurgés et les autres.

Comme à cette époque, et je reprends l’exemple de Germinal, lors des grèves, ceux qu’on empêchaient d’aller travailler étaient révoltés contre ces fous qui voulaient du changement.

Seulement, après des décennies, tout le monde, l’ensemble du peuple, à profiter du courage et de l’engagement de ceux qui ont su dire non, dans des conditions extrêmes…

Et il faut dire qu’au final, tout le monde a trouvé ça bien avec le recul, que ces insurgés ouvrent leur gueule contre ces conditions inaccepatbles.

Alors soyons un peu honnête s’il vous plait…

Je vous propose que tous ceux qui ne font n’ai droit à rien avec le recul… après tout ça me semblerait logique…

Pendant que ceux qui perdent leur journée de salaire à s’investir dans des actions pour que chacuns obtiennent le meilleur, les autres gueulent, vont bosser et profitent tels des opportunistes aux avantages acquis… un peu trop facile non?????

Bref à méditer pour tous ceux qui se sentent « être pris en otage » , ce qui n’a rien à voir… depuis quand les gens qui se battent pour le bien de tous prennent-ils en otage les gens??? les pauvres français qui n’ont qu’une envie , aller bosser!!

Alors oui, moi je vous dis, vous ne voulez pas faire grève, alors désolé, mais vous ne pourrez pas profiter de ces avantages futurs…. question de logique!!! Faut arrêter d’être gentil!! Trop bons, trop cons!!!!!!!!

 

La deuxième chose, c’est tous ces forums sur Internet, sur les blogs, les journaux, les sites… où tous ceux qui pensent que la France tourne au vinaigre se font traiter de gauchiste, de communistes…

Enfin voyons, tout n’est pas si simple!!!!!

Qu’est-ce que c’est que ces arguments à la con????? Est-ce que parce qu’on a un minimum d’humanité en soi, on est alors obligé d’appartenir à un parti politique?????

On se croirait à l’époque des guerres de religions en France, les catholiques contre les protestants…. la droite contre la gauche!!!!

Est-on obligé en 2009 d’appartenir à un parti politique????? noir ou blanc, jour ou nuit????

Ne peut-on pas simplement être un citoyen du monde, sans fanatisme?????

On critique les terroristes , les islamistes, mais dont le fond (pas la forme) nous ne sommes pas mieux qu’eux….

Et toujours d’un point de vue historique, n’oublions pas cette fameuse phrase, « diviser pour mieux régner »

Alors si pour une fois dans l’Histoire de France actuelle, les personnes ont décidé de se mobiliser ensemble, toutes les branches de métier réunies, soyons heureux de cet évenement…. et croyons-y très fort!!!!!!
Et à tous ceux qui n’ont pour seul argument de traiter les gens de gauchistes, Messieurs Dames, votre égoïsme ne vous menera pas bien loin!!!!!!! et au risque de vous choquer, tout n’est pas si simple!!!!!!!

On ne rentre pas toujours dans des boîtes!!!!

A bon entendeur!!!!!

Sarkozy dictateur ?, la suite…

Commentaires » 3

Et bien!!!!

Aujourd’hui je viens d’en apprendre des choses sur la famille Sarkozy de Nagy-Bosca.

Voici donc un article qui vous renverra à plusieurs liens d’une étrange corrélation.

Pour commencer, le plus croustillant de la journée: dans la famille Sarkozy, je demande le demi-frère, Pierre-Olivier Sarkozy.

Source: ici

Oliver est né en France, et s’appelait alors Pierre Olivier. Sa mère, Christine de Ganay avait épousé Paul Sarkozy qui allait bientôt à nouveau divorcer. Jusqu’à l’âge de 7 ans, Olivier vit à Paris avec sa mère et rencontre régulièrement ses trois demi-frères (Nicolas, Guillaume et François). Puis Christine de Ganay se remarie à son tour avec un Américain, Frank Wisner, un diplomate avec lequel la famille va alors voyager à travers le monde, de postes en postes. Franck Wisner (le beau-père d’Olivier -vous suivez toujours ?) est aujourd’hui le représentant special des Etats-Unis au Kosovo.

Selon un article de 2007:

« UBS l’a « chassé » en 2002 chez Crédit Suisse First Boston. Depuis, Oliver (il a choisi d’américaniser son nom) est devenu une des stars du monde bancaire new-yorkais à seulement 37 ans, à la tête de la division « Financial Institutions Group ». Il y a supervisé quelques-unes des plus grosses fusions-acquisitions de banques aux Etats-Unis, notamment l’achat de MNBA par Bank of America pour 35 milliards de dollars.

La très « successful » carrière d’Oliver Sarkozy le met en tout cas à l’abri des cadeaux de milliardaires qui causent ces jours-ci des ennuis à son grand frère. En 2002, Credit Suisse avait tenté de le retenir avec un bonus de 4 millions de dollars (en plus d’un salaire de 3,5 millions de dollars). En vain : UBS avait fait mieux. Et depuis, les bonus se sont encore envolés, notamment l’an dernier. « En 2006, il a à coup sûr empoché un bonus qui se compte en dizaines de millions de dollars » estime un de ses collègues de Wall Street. »

2 ans plus tard…
Premier état de fait…

Maintenant on apprend que Pierre-Olivier Sarkozy travaille pour la firme « CARLYLE », et il fait bien parti de la « team ».

Alors voyons ce qu’est CARLYLE, moi personnelement je n’en savais rien, mais (source: ici)

« The Carlyle Group is one of the world’s largest private equity firms, with more than $91.5 billion under management. With 64 funds across four investment disciplines (buyouts, growth capital, real estate and leveraged finance), Carlyle combines global vision with local insight, relying on a top-flight team of 535 + investment professionals operating out of offices in 21 countries to uncover superior opportunities in North America, Europe, Asia, Australia, the Middle East/North Africa and Latin America.  » source: Carlyle
« Premier gestionnaire mondial de portefeuilles, le Carlyle Group rassemble le gratin de la politique mondiale. Piloté par l’ancien secrétaire à la Défense Frank Carlucci, il comprend aussi bien George Bush père que les Ben Laden, George Soros, Mikhail Khodorkovsky ou John Major. Il s’est spécialisé dans la prise de contrôle de sociétés d’armement et de médias. Profitant de la présidence d’un de ses anciens cadres, Bush fils, il influe selon ses intérêts sur la politique étrangère des États-Unis. Usant et abusant de ses relations, le groupe réalise 30% de retour sur investissement au risque de se voir régulièrement mis en cause dans des affaires d’initiés et de corruption. »

Et bien dites-donc intéressant tout ça….
A voir également :

*TORAPAMAVOA: ici

* »Un SARKOZY chez Carlyle, l’autre décore Albert FRERE : Y-a-t-il un LIEN? »: ici

*Un très bon site sur l’histoire des Sarkozy de Nagy-Bosca: ici

En continuant, voici un très bon article de généalogie sur la famille Sarkozy Nagy-Bosca

La famille SARKOZY de NAGY-BOCSA, avec comme premier ancêtre connu Mihaly (Michel), capturé et exécuté par les Turcs en1562, est répertoriée dans le nobiliaire de Béla Kempelen avec une renouvellement de noblesse en 1628 par l’empereur Ferdinand II, roi de Hongrie.

La famille SARKOZY a connu une évolution extraordinaire et rare pour une famille d’immigrants d’Europe centrale: tant le père haut en couleurs que les frères et demi-frère de Nicolas ont acquis progressivement une place exceptionnelle dans la sphère sociale, économique et politique de Paris.
Nicolas SARKOZY(de NAGY-BOCSA), candidat de l’UMP à l’élection présidentielle depuis le 14 janvier 2007, ministre d’Etat et ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire (gouvernement Dominique de Villepin) 31 mai 2005-26 mars 2007, président de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) depuis novembre 2004, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie 31 mars 2004-novembre 2004, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales (gouvernement Raffarin) mai 2002-mars 2004, ministre du Budget et porte-parole du Gouvernement (gouvernement Edouard Balladur) 1993-1995, membre de l’Assemblée nationale 1988-2002 et 13 mars 2005-2 juin 2005, président du Conseil général des Hauts-de-Seine depuis 2004, conseiller régional d’Ile-de-France 1983-1988, vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine 1986-1988, maire de Neuilly-sur-Seine 1983-2002, titulaire de nombreuses fonctions du Rassemblement Pour la République (RPR) 1977-2002, conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine 1977-1983, actionnaire du cabinet d’Arnaud Claude depuis 2002, associé des avocats Arnaud Claude et Michel Lebovici 1982-1993 et 1995-2002, associé chez l’avocat Danet 1982-1987, avocat septembre 1981, maître en droit privé 1978, licencié en droit de l’Université Paris X Nanterre, études primaires et secondaires au Lycée Chaptal et au Cours St-Louis (de-Monceau) à Paris, chevalier de la Légion d’honneur février 2005, grand-croix de l’Ordre royal et illustre de Charles III (Espagne) 21 janvier 2004, °Paris 28 janvier 1955 (catholique), X 1° (civ) Neuilly-sur-Seine 1982 et (rel) église St-Pierre-de-Neuilly 1982 (divorce en 1996) Marie-Dominique (Marie) CUCIOLI, fille de …. CUCIOLI, pharmacien à Vico (Corse), 2° Neuilly-sur-Seine 23 octobre 1996 Cécilia CIGANER ALBENIZ (Cécilia SARKOZY), née CIGANER, autorisée à porter le nom CIGANER ALBENIZ 1979, mannequin chez le couturier Serge Lepage (Schiaparelli), études secondaires à l’Institut de l’Assomption-Lübeck (Congrégation des soeurs de l’Assomption), °Boulogne-Billancourt 12 novembre 1957 (X 1° Neuilly-sur-Seine 10 août 1984 , divorce en 1989, Jacques MARTIN, animateur TV), fille d’André CIGANER, né Aron CHOUGABOV à Belz (Roumanie) 1898, fourreur à Paris, d’origine tsigane roumaine, et de Teresita (dite Diane) ALBENIZ de SWERT, °Madrid, fille d’Alfonso ALBENIZ, ambassadeur d’Espagne à la Société des Nations à Genève (°1860, ?), et de Rosaline (Rosette) de SWERT, d’Anvers, et arrière-petite-fille du compositeur espagnol Isaac ALBENIZ.
SONS/FILS :
a) (de Marie CUCIOLI) Pierre SARKOZY de NAGY-BOCSA, °1985.
b) (de Marie CUCIOLI) Jean SARKOZY de NAGY-BOCSA, °1987.
c) (de Cécilia CIGANER ALBENIZ) Louis SARKOZY de NAGY-BOCSA, °28 avril 1997.
CHILDREN OF CECILIA SARKOZY AND HER FIRST HUSBAND JACQUES MARTIN/ENFANTS NES DU MARIAGE DE CECILIA SARKOZY AVEC JACQUES MARTIN :
d) Judith MARTIN, études primaires au Collège Ste-Marie-de-Neuilly, °1984 (parrain : Nicolas SARKOZY).
e) Jeanne-MarieMARTIN, études primaires au Collège Ste-Marie-de-Neuilly, °1987 (marraine : Marie CUCIOLI, 1ère épouse de Nicolas SARKOZY).
BROTHERS/FRERES :
1.1 Guillaume SARKOZY de NAGY-BOCSA, délégué général de Mederic (actrice de la protection sociale complémentaire en France)depuis juillet 2006, président du directoire de Resalliance Conseil et conseiller en ressources humaines au groupe Resalliance depuis 2006, vice-président du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF, anciennement Conseil national du Patronat français ou CNPF) 2000-2005, président de l’Union des Industries Textiles (UIT) 2000-2006, ancien vice -président de la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CNAM), président-directeur général (PDG ou CEO) 1981-22 septembre 2005 puis président 2005-2006 de Tissage de Picardie, président-directeur général (PDG ou CEO) de Velveterie 1990-…. (fusionné avec Tissage de Picardie), président-directeur général (PDG ou CEO) de Tissage Rinet 1985-…. (fusionné avec Tissage de Picardie), directeur général de Tissage de Picardie 1979-1981, ingénieur commercial chez IBM France 1976-1979, chargé de mission à la Direction de la Sécurité civile au Ministère de l’Intérieur 1974-1976, chevalier de la Légion d’honneur, ingénieur de l’Ecole spéciale des travaux publics (ESTP) à Paris, études secondaires avec le Lycée Janson-de-Sailly à Paris, études primaire avec le Cours St-Louis (de-Monceau) à Paris, °Paris 18 juin 1951 (catholique), marié, 3 enfants.
1.3 François SARKOZY de NAGY-BOCSA, chercheur en biologie et pédiatre, MBA (Institut européen d’administration des affaires ou INSEAD), diplôme d’études approfondies (DEA) de physiologie respiratoire, docteur en médecine de l’Ecole de Médecine de Paris, études au Cours St-Louis (de-Monceau) et au Cours Hattemer, °6 juin 1959 (catholique), marié deux fois, trois enfants.
HALF-SISTER AND HALF-BROTHER (children of Paul SARKOZY de NAGY-BOCSA by his 3rd wife Christine de GANAY)/DEMI-SOEUR ET DEMI-FRERE (enfants de Paul SARKOZY de NAGY-BOCSA et de sa 3ème épouse, Christine de GANAY):
1.4 Caroline SARKOZY de NAGY-BOCSA, mariée, 2 enfants.
1.5 Pierre Olivier SARKOZY de NAGY-BOCSA (P. Olivier SARKOZY), chef du groupe institutions financières (head of the Financial Institutions Group or FIG) chez UBS Warburg à New York depuis février 2006 et co-chef (co-head) depuis mars 2002, spécialiste en fusions et acquisitions chez Credit Suisse First Boston ….-mars 2002.
PARENTS :
2 Pal (Paul) SARKOZY de NAGY-BOCSA, publicitaire, avec la Légion étrangère à Sidi Bel Abbes (Algérie) 1945-28 novembre 1948, études dans un collège prémontré privé du Valais en Suisse, °Budapest 1928 (protestant), X 1° (rel) St-François-de-Sales 9 février 1950 (divorce en 1959) Andrée (dite Dadu) MALLAH (voir ci-après 3); 2° Mélinda d’ELIASSY, …., fille de Ivan d’ELIASSY et de Véronique MALLET ; 3° 1964 ou 1966 ? (divorce en 1970) Christine de GANAY (X 2 28 juin 1976 Frank George WISNER II, ancien sous-secrétaire d’Etat au Département de la Défense 1993-1994, ancien ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Inde juillet 1994-juillet 1997, aux Philippines 1991-1992, en Egypte 1986-1991 et en Zambie 1979-1982, °New York 2 juillet 1938, veuf de Geneviève de VIREL), fille de Philippe de GANAY et de Marie-Hélène BLANCHY ; 4° Inès ….
3 Andrée (dite Dadu) MALLAH, avocat, études au Cours Dupanloup à Boulogne, °1926.
GRANDS-PARENTS :
4 GyörgySARKOZY de NAGY-BOCSA, °Szolnok (Hongrie) 16 mars 1896, ? (protestant), X Szolnok (Hongrie) 20 septembre 1921
5 KatalinTOTH de CSAFORD, °Szolnok (Hongrie) 12 janvier 1902 (catholique).
6 Benedict (Benoît) MALLAH, chirurgien, médecin urologue (juif séfarade, converti à la religion catholique 1917), rejoint le Lycée Lakanal à Sceaux 1904, de Thessalonique (Salonique, Grèce), °Salonique 8 juin 1890, octobre 1972, X 1917
7 Adèle BOUVIER, infirmière, °Lyon 5 mars 1891, février 1956 (catholique).
ARRIERE-GRANDS-PARENTS:
8 GyörgySARKOZY de NAGY-BOCSA, °Ermihalyfalva 1862,
9 Roha JUHASZ, °Szolnok 30 août 1869.
10 Emeric TOTH de CSAFORD, °Buda 1873, X
11 Adel JENEY de BOROSJENE (et non JENEYDE de BOROSSENEI, comme indiqué dans la revue française de Généalogie et d’Histoire des familles, voir ci-dessous, Sources).
12 Mardochée MALLAH, bijoutier à Salonique, X
13 Reine MAGRISO, °Salonique 18 novembre 1868, mai 1944.
14 Henri BOUVIER, marchand de grains, °Semerieu 10 mai 1853, X
15 Caroline ROSSET, °Traize 1er novembre 1858, ? 3 juillet 1921.
SOURCES :
Catherine Nay, Un pouvoir nommé désir, Grasset 2007;
La revue française de Généalogie et d’Histoire des familles, n° 169, avril-mai 2007;

Rajoutons à cela que son fils Jean Sarkozy est (extrait du Journal « Le Monde »):

Où s’arrêtera l’ascension politique du fils du président de la République dans les Hauts-de-Seine ? Dans la suite de son parcours fulgurant en quelques mois – élection au conseil général et mainmise sur la section UMP de Neuilly -, Jean Sarkozy a pris, lundi 16 juin, la présidence du groupe UMP-Nouveau Centre au conseil général. Les 27 conseillers généraux UMP et NC l’ont désigné lors d’un scrutin à huis clos à Nanterre pour diriger ce groupe politique largement majoritaire dans l’hémicycle de l’hôtel du département. Les quatre conseillers généraux NC, qui espéraient placer à ce poste un des leurs en la personne d’Hervé Marseille, vice-président du « 92″ et maire de Meudon, se sont inclinés devant le fils cadet.

 

Issu d’un article de L’Express:

Le fils cadet du président de la République Jean Sarkozy (UMP) est devenu dimanche soir, à 21 ans, conseiller général des Hauts-de-Seine, en se faisant élire à Neuilly où il a grandi et a attrapé le virus de la politique.
Jean Sarkozy, fils cadet du chef de l’Etat, a obtenu 51,91% des voix, devançant les candidats du MoDem Alexandre Harmand (28,90%), du PS Marie Brannens (13,17%) et du FN Roselyne Nourry (6,02%).

Il est maintenant marié à la riche héritière de chez Darty!!!!!!!!

 

 

Continuons cette formidable mêlée de fotune, de pouvoir…

Sa femme, Carla Bruni,  est, selon un article du Point
« C’est en 1888 que les arrière-grands-parents juifs de Carla Bruni Tedeschi fondent à Turin une entreprise de câbles électriques qui prendra le nom de CEAT (Cavi Elettrici Affini Torino). La fée électricité est sur le point d’éclairer toute l’Europe et la fortune arrive très vite. Virginio Tedeschi, enfant de la deuxième génération, naît donc avec une cuillère d’argent dans la bouche. Après des études au lycée polytechnique, son père l’envoie se faire les os en Angleterre, puis en Allemagne. L’Allemagne nazie qui voit le jour est un choc pour le fils de bonne famille, qui pressent le drame destiné à son peuple. La peur des persécutions l’obsède et se transforme en un antisémitisme qui l’habitera jusqu’à la fin de sa vie, en 1974. De retour à Turin, il prend ses distances d’avec ses coreligionnaires et déserte la synagogue. Aucun ouvrier juif ne sera jamais engagé dans les usines de la CEAT. La très influente communauté hébraïque de Turin ne le lui pardonnera pas. Qu’importe. Son mariage avec Orsola Bruni, sa première épouse, permet à Virginio de faire précéder Tedeschi, de consonance juive, par Bruni, patronyme nettement plus catholique. Les Bruni Tedeschi (ou Bruni tout court) deviennent ainsi dévots de la Sainte Eglise romaine. Alberto, fils de Virginio et père de Carla, n’apprendra ses origines qu’en s’entendant accuser d’avoir un père juif dans la cour de récréation. « On n’est jamais certain de l’identité de son père », avait répondu l’enfant avec une clairvoyante sagesse. Et jamais dans sa vie il ne se soucia de ses ascendants juifs.

Dès les années 30, les Bruni Tedeschi sont déjà la deuxième grande famille d’industriels turinois après les Agnelli. Jamais pourtant les deux dynasties ne se fréquenteront. Pour Alberto, « l’avvocato » Gianni Agnelli sera toujours un plouc qui ignore tout de la musique, l’art par excellence, et collectionne la peinture moderne avec un goût bourgeois privé d’inspiration.

Mais c’est après la guerre que Virginio fait de la CEAT une des entreprises les plus prospères de la péninsule en la diversifiant dans la fabrication de pneumatiques.

Durant les années 60, elle emploiera jusqu’à 30 000 salariés dans 53 usines dispersées dans le monde et fera concurrence à Michelin et Pirelli.

En moins d’un siècle, la famille a accumulé une fortune gigantesque et acquis des demeures fastueuses : la villa de Moncalieri, les châteaux de Moriondo et de Castagneto Po, les vanneries du château de Rambouillet, des maisons à Saint-Paul-de-Vence, Rome et Turin, de grands appartements parisiens. Devant la résidence d’été du cap Nègre, un fort marin construit sur un promontoire rocheux au coeur d’une pinède et face à l’île du Levant, se balance le « Diadem of Patty », un yacht d’une quarantaine de mètres. Alberto, le fils de Virginio, constituera une précieuse collection de peintures-Lorenzo Lotto, Francesco Guardi, Defendente Ferrari, Canaletto et de nombreux Flamands-et de meubles classiques, chinés pendant cinquante ans chez les antiquaires. Tout chez lui est rigoureusement antérieur à la fin du XVIIIe siècle, car ses goûts s’arrêtent à cette période. Une partie du mobilier de Castagneto Po a été récemment vendue pour 18 millions d’euros et donnée à la fondation qui porte le nom de Virginio Bruni, le frère de Carla mort en 2006. »

 

Ses anciennes épouses, ont elles aussi un joli parcours généalogique…

 

Je me passerai de tous commentaires, mon article devant vous faire deviner….

 

NO COMMENTS!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 


  

Sarkozy le dictateur ???

Commentaires » 4

Je crois qu’après plusieurs recherches je me dois de vous transmettre ces quelques infos à propos de Mr Sarkozy.

Lui qui veut que les français respectent les lois et travaillent plus, tout en lui faisant confiance, ferait bien d’apprendre l’humulité.

1er exemple: Son élection.

On dit un peu tout et n’importe quoi sur l’hypothèse de son éléction inéligible.

Voici la lettre de George Hoffer, qui a déposé plainte contre Sarkozy (pas facile à trouver d’ailleurs, pleins de liens étant morts!!!!)

    > L’élection de Nicolas Sarkozy est illégale 

    A Monsieur le doyen des juges « d’instruction » Tribunal de grande instance de Paris 4, boulevard du Palais PARIS

    Plainte avec constitution de partie civile auprès de Monsieur le doyen des juges « d’instruction » siègeant par devant le tribunal de grande instance de Paris* Pour : Le président de « la Polynésie française », des Françaises et des Français René, Georges, HOFFER, né le 28 février 1955 à Strasbourg (FRANCE – 67), BP 13722 98717 – PUNAAUIA, TAHITI

    Contre : Monsieur Nicolas SARKÖZY de NAGY-BOCSA, 52, boulevard Malesherbes – 75008 et/ou palais de l’Elysée, rue du faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS et Monsieur et Madame le/la « sage », membre du conseil constitutionnel Jean-Louis DEBRE, Guy CANIVET, Renaud DENOIX de SAINT MARC, Olivier DUTHEILLET de LAMOTHE, Jacqueline de GUILLENCHMIDT, Pierre JOXE, Jean-Louis PEZANT, Dominique SCHNAPPER, Pierre STEINMETZ, Jean-Eric SCHOETTL, secrétaire général sis 2, rue Montpensier 75001 – PARIS

    Témoin : Madame Michèle ALLIOT-MARIE, ministre de l’intérieur de la France ET « ministre » de l’Outre-mer (affaires étrangères), rue Oudinot – 75 – PARIS

    Préambule : Le 7 mai 2007 une plainte (P.J. 01) a été déposée sur le « Territoire de la Polynésie française » (P.J. 02), par le soussigné, en fait le pays de « la Polynésie française » où l’infraction a été constatée. (P.J. 03)

    Les faits : La présente plainte, déposée sur le territoire national de la France lors de mon passage à Paris ce jour, est justifiée par le lieu où le délit a été perpétré : la France ; Paris.

    Historique : Les 21 et 22 avril et 5 et 6 mai 2007 ont eu lieu sur le territoire de « la Polynésie française » et sur le territoire national français une élection : premier et second tour. Un Monsieur Nicolas SARKOZY était candidat.

    Vérifications faites, cette personne n’existe pas dans les registres de l’état civil. (P.J. 04) Il s’agit en fait de Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, usurpateur du nom, de l’identité « SARKOZY« . (P.J. 05)

    Cette usurpation apparaît au grand jour dans le Journal officiel de la république française du 1er janvier 2005 où figure l’identité réelle de ce dernier, Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA adoubé chevalier de la légion d’honneur le 31 décembre 2004. (P.J. 06)

    Le document daté du 25 avril 2007 présenté et enregistré au conseil constitutionnel français sur en-tête « ensemble tout devient possible » (sic) (P.J. 07) est donc un faux grossier puisque comportant le nom d’une entité inexistante, tout comme comportant d’ailleurs une fausse signature eu égard à celle apposée sur une affiche électorale rédigée en langue tahitienne incitant les électeurs de ce pays à se présenter aux urnes le 6 mai 2007 (P.J. 08) et alors même que le 6 mai aucun bureau de vote n’était ouvert à TAHITI !

    Confirmation que la signature du 25 avril est fausse, s’est trouvée exposée à la vue de tout un chacun, lorsque ledit « SARKOZY » (sic) a signé en direct à la télévision le document le mettant sous la coupe de l’ordre de la légion d’honneur, le 16 mai 2007, avant qu’il ne s’accapare une fonction officielle présidentielle. (P.J. 09)

    Concernant donc l’usage du faux nom, elle est sanctionnée par la loi du 6 fructidor de l’an II (6 février 1793) qui a posé pour principe l’immutabilité du nom patronymique et qui énonce que notamment : « Art. 1er. Aucun citoyen ne pourra porter de nom ni de prénom autres que ceux exprimés dans son acte de naissance : ceux qui les auraient quittés seront tenus de les reprendre 2. Il est également défendu d’ajouter aucun surnom à son nom propre, à moins qu’il n’ait servi jusqu’ici à distinguer les membres d’une même famille, sans rappeler les qualifications féodales et nobiliaires. 3. Ceux qui enfreindraient les dispositions des deux articles précédents seront condamnés à six mois d’emprisonnement et à une amende égale au quart de leur revenu. La récidive sera punie de la dégradation civique. 4. Il est expressément défendu à tous fonctionnaires publics de désigner les citoyens dans les actes autrement que par le nom de famille, les prénoms portés en l’acte de naissance, ou les surnoms maintenus par l’article 2, ni d’en exprimer d’autres dans les expéditions et extraits qu’ils délivreront à l’avenir. 5. Les fonctionnaires qui contreviendraient aux dispositions de l’article précédent seront destitués, déclarés incapables d’exercer aucune fonction publique, et condamnés à une amende égale au quart de leur revenu. 6. Tout citoyen pourra dénoncer les contraventions à la présente loi à l’officier de police dans les formes ordinaires. 7. Les accusés seront jugés pour la première fois par le tribunal de police correctionnel et, en cas de récidive, par le tribunal criminel du département. »

    Cette usurpation a été dénoncée auprès du conseil constitutionnel (P.J. 10) lequel, en faisant le mort, tant par la « voix » de son délégué Pierre-François RACINE que par ses membres, s’est rendu complice de l’usurpation et l’usage de faux patronyme par Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA. Que donc le 31 décembre 2004 il a accepté de reprendre sa vraie identité pour la délaisser ensuite ; que cela est proscrit par la loi du 6 fructidor de l’an II.

    Enfin, et comme l’écrit « Tageblatt » http://www.tageblatt.lu/edition/article.asp ?ArticleId=1180 le 11/06/2007 à 16:05:26 concernant « Clearstream » « Les documents bancaires, qui comportaient des noms de personnalités, dont celui Nicolas Sarkozy caché sous son patronyme complet… »

    Autrement dit, c’est Monsieur SARKÖZY de NAGY-BOCSA qui se cachait sous le « nom » de Sarkozy ; après la présente plainte et son aboutissement, Monsieur « SARKOZY » ne pourra plus se cacher derrière SARKÖZY de NAGY-BOCSA… et vice, versa.

    Circonstance aggravante : Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA utilise à qui mieux mieux tantôt l’une, tantôt une autre identité ; en effet, dès avant le 31 décembre 2004 où il est apparu sous son identité de Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, il se faisait passer pour « Nicolas SARKOZY » (P.J. 11) Qui plus est, il ridiculise actuellement les Françaises et les Français en menant grand train sur deniers publics comme par exemple à la réunion du G8 à HEILIGENDAMM où apparaissant en public sur des images heureusement auto-censurées par les médias français, s’il n’était ivre comme un Boris ELTSINE en son temps, a minima était-il sous euphorisants, cocaïne ou autres le cas échéant ?

    Car faut-il préciser, Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA a été illégalement élu les 5/6 Mai 2007 « président de la République française » sous le nom de « Nicolas SARKOZY«  ; son véritable patronyme n’est donc pas celui sous lequel il s’est présenté et a été élu avec la complicité des membres du conseil constitutionnel qui ont avalisé cette arnaque par leur forfaiture.

    Comme l’écrit TAHITI PACIFIQUE MAGAZINE n° 194 en juin 2007, page 9 « Le « serial plaignant » a encore frappé » : « …Pourtant la loi est supposée être la même pour le citoyen Sarközy de Nagy Bosca que pour le citoyen « de base ». », ce qui est effectivement le cas à TAHITI où, pour se présenter à une élection législative, la candidate connue sous le nom de Loana SANFORD a dû passer sous les fourches caudines de la république française qui l’a obligée à se présenter sous son nom porté sur l’état civil : « Soana SANFORD ». (P.J. 12)

    Du code pénal, article 433-19 : Le Code pénal dispose en son article 433-19 que : « Est puni de six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende le fait, dans un acte public ou authentique ou dans un document administratif destiné à l’autorité publique et hors les cas où la réglementation en vigueur autorise à souscrire ces actes ou documents sous un état civil d’emprunt :

    1º De prendre un nom ou un accessoire du nom autre que celui assigné par l’état civil ; 2º De changer, altérer ou modifier le nom ou l’accessoire du nom assigné par l’état civil. »

    En l’espèce, Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA a bien altéré son nom, qui ne correspond pas à son acte d’Etat-Civil.

    Du code pénal, article 441-6 et 7 : Ces articles mis en avant par la gendarmerie « nationale »… à TAHITI (P.J. 13) impose à un quidam d’avoir pris connaissance de cet article en ses alinea 6 et 7 qui précisent notamment « …est puni… le fait de fournir une déclaration mensongère en vue d’obtenir d’une administration publique… un paiement ou un avantage indu ».

    En l’espèce ce sont les deux : des émoluments présidentiels et tous les ors de la république ! De la qualité de témoin requise de la ministre Michèle ALLIOT-MARIE. Sauf à être complice de Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, la ministre de l’intérieur et de l’extérieur de la France (Outre-mer ! (sic)) a été à l’évidence obligée de « légaliser » a posteriori – par « mémento à l’usage des candidats » aux élections législatives en France – les agissements délictuels.

    En effet, dans ce mémento - c’est à dire un simple papier ne faisant pas office de loi ou de document juridique ou judiciaire -, insidieusement elle a glissé dans les pages 6, 29, 30 et 31 le nom d’usage comme supérieur au patronyme, contrevenant à ce qu’a arrêté comme illégal l’haut-commissérette Anne BOQUET à TAHITI !

    La page 31 ordonne ainsi, en son « 16″ : « Indiquer ici son nom et son prénom d’usage » s’agissant de la personne acceptant de « remplacer, en cas d’élection et de vacance de siège » ; point n’est question de patronyme ! (P.J. 14)

    La ministre Michèle ALLIOT-MARIE sera ainsi attrait dans la présente procédure. En effet , on voit mal un « Loup solitaire » comme député en lieu et place d’un Monsieur François GROSSI ! (P.J. 15)

    De la situation engendrée par la forfaiture du conseil constitutionnel :

    Le président de « la Polynésie française », des Françaises et des Français soussigné précise en outre que que le mis en cause ne saurait se prévaloir de l’immunité prévue par l’article 67 de la Constitution de la dernière république française dans la mesure où les faits incriminés ont été commis avant son »élection » et que cette « élection« , en raison de l’infraction dénoncée, est illégale, nonobstant la complicité des membres du conseil constitutionnel qui encourront la destitution. Enfin, cette infraction porte gravement atteinte à l’autorité de « l’Etat » français et lèse les droits de citoyen, Français du soussigné. (P.J. 16)

    Par ces motifs, Ordonner que Monsieur Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA soit poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris. Et qu’une avance de un milliard d’euros (écus) en réparation du préjudice que l’infraction lui cause soit octroyée au soussigné et en prononcer l’exécution provisoire, le soussigné étant depuis son autoproclamation sur la base de l’article 5 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, le président des Françaises et des Français depuis le 25 octobre 2004. (Livret de 100 pages reproduisant les documents ayant aboutis à cette autoproclamation gracieusement transmis pour consultation dans le présent dossier. Egalement consultable sur : http://profile.myspace.com/index.cfm ?fuseaction=user.viewprofile&friendid=167450290 (P.J. 17)

    Quant à l’argument opposé de façon préremptoire (puisqu’à aucune moment une demande de consignation n’a émané du tribunal auquel cas le soussigné y aurait donné suite dans l’affaire CD/H/07 le 25 mai 2007) par le doyen des juges Fabienne POUS, il sera écarté en l’espèce : conformément à l’article 85 du code de procédure pénale, la présente plainte contient ici même la manifestation expresse du soussigné de se constituer partie civile avec offre de consignation et ce d’autant plus aisément qu’en sa qualité de chef d’Etat… il ne pourra qu’en être dispensé. (P.J. 18)

    Enfin, le soussigné précise que contrairement à ce qu’a jugé le président Nicolas BONNAL le 3 avril 2007 dans le dossier 06126322101 et qu’il a demandé à ce juge de rectifier : il n’a jamais été « déjà condamné », à preuve du contraire bien évidemment ; la pièce jointe (P.J. 02) du 27 juillet 2006 pouvant servir de base le 27 juillet 2006 par exemple.

    En aparté, au cas où la justice voudrait ignorer que la plainte ne concerne pas un vrai président mais une imposture, Libération http://www.liberation.fr/rebonds/261853.FR.php sous la plume Monsieur Daniel Soulez Larivière, Avocat, ancien membre de la commission Avril écrit : « … Oui… à une possibilité de destitution du chef de l’Etat en cas de « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat ». »… sauf en cas de mandat illégal s’entend ! Paris, le 22 juin 2Mil7

    Avec Honneur

    Le president de la « Polynésie française », des Françaises et des Français René, Georges, HOFFER

    01 : Dossier complet à ce jour de la plainte déposée le 9 mai 2007. 02 : Jurisprudence « Territoire de la Polynésie française » (CA Papeete 208-146/ADD) 03 : Note secrète n° 369253 du 9 octobre 2003 du conseil d’Etat 04 : Mairie de Paris, services de l’état civil, recherche infructueuse. 05 : Mairie de Paris, services de l’état civil, acte de naissance et émargements. 06 : JORF du 1er janvier 2005. 07 : Consentement du 25 avril 2007 d’un « Nicolas SARKOZY » près le Concon. 08 : Affiche électorale où la signature diffère de celle du document ci-dessus. 09 : Extrait du journal télévisé du 16 mai 2007, signature autre que celle du 25 avril. 10 : Saisine du conseil constitutionnel pour dénoncer l’usage de faux noms de candidats. 11 : Entre le 28 janvier 1955 (PJ 05) et le 1er janvier 2005 (P.J. 06), le nom « Nicolas SARKOZY » était déjà usité au moins depuis le 5 juin 1988. (http://www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/fiches_id/2680.asp) 12 : La Dépêche de TAHITI, lundi 21 mai 2007-05-22 « INSOLITE Un « S » de trop Vous vous demandez peut-être depuis quelques jours qui est la mystérieuse Soana Sanford, la suppléante de Antonio Perez, candidat à l’élection législative ? Eh bien il s’agit de Loanah Sanford, beaucoup plus connue, mais victime d’une erreur d’enregistrement à l’état civil lors de sa naissance à Rangiroa. Depuis, dans tous les documents officiels comme une candidature à la députation), elle est condamnée à être Soana et non pas Loana. Car modifier son nom ou son prénom, même dans le cas d’une simple erreur d’écriture, c’est un vrai parcours du combattant qui doit passer par une action en justice ! De quoi vous décourager et accepter un petit « S » de trop… » 13 : Attestation de déclaration de la gendarmerie « nationale »… à TAHITI. 14 : Page 31 du « mémento » de la ministre de l’intérieur/extérieur. 15 : Le candidat aux élections législatives François GROSSI. (Loup Solitaire) 16 : « heurter la sensibilité nationale, d’autant que je suis moi-même français… » 17 : Livret « AU NOM DE LA ROYAUTE DE TAHITI… » 18 : Lettre du doyen des juges « d’instruction » Fabienne POUS réf : DC/H/07 du 25 mai 2007

 

La crise financière, la peur des puissants

Commentaires » 1

Je ne m’étendrai pas sur le sujet, ils nous en mettent assez dans les oreilles…

Juste pour vous dire que cette crise, cette récession, même si elle nous concernent tous, est à remettre dans son contexte!!!

La Crise c’est l’agonie des puissants, ceux qui détiennent toutes les richesses, et ça peut même être la chance pour ceux qui n’ont rien, de voir enfin ce système s’écroulé pour laisser place à autre chose!!!!!!!!!!!!!!

Alors cadeau vidéo, ce reportage explique très bien la situation! Bon visionnage

http://www.dailymotion.com/video/kWRjXDaASQU3kZMz6O

12