"La vie est un voyage! Avec ou sans bagages, seul ou à plusieurs, aventurier ou pas, nous sommes tous des voyageurs du temps!"

» Catégorie : Présentation


Amour sauvage

Commentaires » 1

Amour sauvage 3j833dg8-300x200

L’amour est un cheval sauvage,

Libre, fougueux, indomptable,

Il galope, il se cabre,

L’amour est un cheval sauvage,

Qu’on ne peut mettre en cage!

Il se laisse parfois approcher,

Toujours prêt à s’échapper,

Il se laisse parfois caresser,

Toujours prêt à se dérober,

Il se laisse parfois apprivoiser,

Toujours prêt à détaller,

*****

Croyant qu’on peut le dresser,

Que la chevauché peut commencer,

Nous entraînant dans sa course folle, endiablée,

Jamais à l’abri de tomber,

Toujours inciter à recommencer,

On s’accroche à sa crinière,

Sans bien savoir comment faire,

On l’aime pour sa liberté,

Pourtant on cherche toujours à la brider,

Alors il nous fais valser durant la cavalcade,

Par de bien belles ruades,

On se retrouve à terre,

Nu comme un vers,

Mais bien décider à remonter,

Après tout pourquoi ne pas essayer,

La chute n’est pas la fin

Il y a toujours des lendemains

Au hasard du destin!

 

 

 

 

Page Facebook pour 5ème Vitesse : Vivre avec son temps !

Commentaires » 0

Et voilà, toute belle, toute neuve, toute fraîche, une page facebook pour 5 ème Vitesse!

Pour plus de visibilité sur les articles que je publie!

A bientôt j’espère!

Affaire Karachi : Balladur, silence radio!

Commentaires » 2

Affaire Karachi : Balladur, silence radio! ina-balladur-sarkozy_0

 

Depuis mon dernier article sur l’Affaire Karachi, je vais quotidiennement à la pêche aux informations.

Ne voyant qu’une reproduction récurrente des mêmes papiers sur le Net, un ras le bol de voir sans cesse le nom de Sarkozy ou de de Villepin et Jupé me submergea, et c’est à partir de ce moment là que le cas d’Edouard Balladur a commencé a m’intriguer. Je me suis dis « Allons voir comment réagit l’homme ! ».

Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, (à mon humble avis), étant donné que cette affaire serait (semble t-il) liée au financement de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995, c’est comme le dit l’adage populaire « silence radio ».

Des centaines et des centaines d’articles circulent sur les potentiels protagonistes de l’affaire, sur Nicolas Sarkozy, sur Dominique de Villepin, sur Charles Millon, Alain Juppé… mais c’est quasiment mission impossible de trouver ne serait-ce qu’une toute petite déclaration du « dit intéressé ».

Mais où est donc passé Edouard Balladur?

A t-il perdu l’usage de la parole?

Pourtant, avec tant de rebondissements (quasi à la minute) sur cette « affaire d’Etat », il serait presque logique d’entendre ne serait-ce qu’un sussure de la douce voix d’Edouard Balladur.

Moteurs de recherches, Dailymotion, Youtube, tout y est passé… mais rien. Pas de bruits, pas de traces, pas d’Edouard Balladur.

Alors je me suis amusée à chercher et observer ses derniers agissements et dernières interventions.

Par exemple, au mois d’avril 2010, plus précisement le 19, Edouard Balladur était l’invité du Grand Journal de Canal plus.

Lors de l’émission, il a suggéré indirectement à Nicolas Sarkozy de ne pas trop tarder de se présenter aux élections présidentielles de 2012:

 » Si j’avais un conseil à donner à Nicolas Sarkozy, au lieu de laisser planer le doute sur la question de savoir s’il se décidera ou s’il ne se décidera pas, je lui suggérerais volontiers de ne pas trop tarder « ,

puis a déclaré également:

 » L’été 2011, c’est loin. Et s’il le disait plus nettement et plus rapidement, cela aurait l’effet d’un calmant, une sorte de sédatif « ,

 » Tout le monde sait qu’il se représentera« , a-t-il poursuivi. «  Je ne connais pas de président qui ne se soit pas représenté à l’issue de son premier mandat « .

En effet, Nicolas Sarkozy est censé se déterminer pour les élections entre l’été et l’automne 2011.

Maintenant que le remaniement ministériel a eu lieu, c’est chose faite. Les rangs sont ressérés derrière le « meilleur candidat de l’UMP » selon Edouard Balladur.

Mais, et c’est là que ça en deviendrait presque « cocasse ». Voici quelques extraits d’une interview parue le 25 septembre 2010 dans Le Monde.

 » Tout est matière à critique contre le gouvernement et contre le chef de l’État. On assiste depuis des mois à une sorte de cristallisation hostile qui se répand de façon épidémique. »

Et à la question «  Le comportement de certains patrons vous choque ? »,

Balladur répond «  Oui. Il faut tenir compte des réactions de l’opinion, surtout lorsqu’elles sont justifiées. Elle a le sentiment que notre système économique favorise à l’excès quelques-uns. »

 

Favorise l’excès à quelques uns?

Oui, on peut voir ça comme ça … Puis rentrons maintenant dans le vif du sujet de cet article, le silence actuel de Balladur et l’Affaire Karachi.

Car étrangement, il semblerait qu’en avril 2010, ce môssieur avait de très fortes positions…

Le Figaro, 24 avril 2010…lors de l’interview, l’ancien Premier ministre a affirmé que « dans cette présentation des choses rien ne correspond à la vérité, rien n’est étayé par les faits ». « Tout s’appuie pour l’essentiel sur une note émanant d’un agent d’une officine privée de sécurité, note établie en 2002, après l’attentat, et qui amalgame un tissu d’invraisemblances et d’absurdités », ajoute-t-il, faisant référence au témoignage d’un proche de l’ancien président Chirac.

Edouard Balladur précise que les comptes de sa campagne « ont été audités puis remis au Conseil constitutionnel et validés par lui dans une décision publiée au Journal Officiel du 12 octobre 1995″. Il s’étonne sur le « délai » de six ans entre une éventuelle « suppression du versement de commissions en 1996″ et l’attentat de 2002. Il rejette donc la « responsabilité indirecte dans la mort de onze Français ».

Cependant, déjà à cette date, Me Olivier Morice, l’avocat des familles des victimes répondaient :

« Les parties civiles considèrent que M. Balladur ment d’une façon absolument éhontée« .

Enfin dans cette histoire, ce qu’on peut en conclure pour le moment, c’est que bons nombres de nos dirigeants, sont tous des responsables, mais pas coupables.

Des gens qui d’abord crient au scandale, « Comment ça? Quoi? Moi coupable, mais comment aurai-je pu faire ça au peuple français?« ,

puis, reviennent sur leurs dires avec la remontée des sources et des nouvelles informations divulguées au grand public « Ah oui, j’avais oublié ce détail. Peut-être que… »

Bref, langues de bois, mensonges, révélations, scoop, indignations, incompréhensions, abus de confiance,voilà des mots qui caractérisent bien le paysage de la politique française et plus si affinités.

Alors Monsieur Balladur, je suis bien impatiente de vous voir sur scène, j’attends votre acte  et votre prestation scénique, histoire soit de rire aux éclats de voir tant de mauvaise foi, soit de pleurer de rire, de voir quelles maximes vous allez encore utiliser pour passer outre la vérité!

Messieurs,Mesdames les députés, sénateurs, parlementaires et autres politiciens en tous genres:

 

« Vive la France! »

 

Je finirais sur quelques mots de de Villepin à l’émission TV de vendredi dernier:

«Bien sûr que les réseaux “officieux” existent. Depuis des décennies, des circuits, des intermédiaires, des cabinets parallèles se sont multipliés. Dire que j’ai été accusé de diriger un “cabinet noir” à l’Élysée sous Jacques Chirac… C’est un comble ! Ils (les sarkozystes) ont réussi le tour de force de me placer dans la position où ils ne voulaient pas eux-mêmes se retrouver. En me mettant sur le dos le cabinet noir puis Clearstream, il y a eu un échange de rôles, car ceux qui fonctionnent avec des officines, des cabinets parallèles, ce sont eux précisément !»

«Il est intéressant de voir que la cristallisation sur moi, ou plutôt contre moi, s’est faite à partir de cette époque (1993 et sa nomination comme directeur du cabinet d’Alain Juppé au ministère des affaires étrangères). Avec Alain Juppé, Maurice Gourdault-Montagne et quelques autres, on s’est battus contre des réseaux parallèles. Il s’agissait notamment des réseaux Balladur-Pasqua, dont les activités étaient tout bonnement intolérables. Ces réseaux ont tout parasité. Il y a tellement d’exemples, qu’il s’agisse de l’affaire rwandaise, de l’Airbus détourné à Alger ou des pilotes enlevés en Bosnie… À chaque fois, des négociations clandestines ont été engagées, toujours par ces mêmes réseaux. Du coup, évidemment, Juppé et moi, on s’est mis à dos tous les cabinets parallèles, qui existaient aussi au ministère de la défense, autour de Léotard, ou au ministère de l’industrie, avec Longuet. »
Sources:

Le Nouvel Obs – 2012 : Balladur invite Sarkozy à « ne pas trop tarder » à se déclarer

France 2 – Balladur: Sarkozy doit se déclarer au plus vite

Le Monde – Edouard Balladur : « L’Europe à 27 est vouée à l’échec »

Le Figaro – «Le financement de ma campagne en 1995 était légal»

Libération – Les commissions suspectes du réseau Balladur

20 min – Balladur doit publier son compte de campagne

Le trésor de Balladur

Et si on parlait de vous ?

Commentaires » 4

Et si on parlait de vous ? tyj

Chers lecteurs,

Visiteur d’un jour, fervent amateur de 5ème Vitesse , ou bien erreur de frappe et atterrissage imprévu, vous avez dans tous les cas atterrit sur ce petit îlot virtuel du fin fond du Sixième Continent.

J’espère que la croisière se passe bien???

Bref, quoi que vous fassiez ici, aujourd’hui j’ai quelque chose à vous dire.

Quelque choses qui me tient PARTICULIÈREMENT à coeur.

» Lire la suite

Nouveautés sur 5ème Vitesse

Commentaires » 0

Ici je vous propose des sujets que j’ai traité personnellement.

Ils sont au format pdf :

 

Analyse critique du site Elysée.fr(2007)

Nouveautés sur 5ème Vitesse pdf analysecritiquesitewebdelelyse.pdf

 

 

Immigration et minorités en Franc et aux Pays-Bas(2005)

doc Immigration et minorités en France et aux Pas- Bas

 

 

Un exemple de la littérature Néerlandaise de la fin du 19ème siècle au début du 20ème siècle : LOUIS COUPERUS (2005)

doc Un exemple de la littérature Néerlandaise de la fin du 19ème siècle au début du 20ème siècle : LOUIS COUPERUS

 

 

Le Romani, vecteur d’une identité culturelle et sociale en France?

doc Le Romani, vecteur d’une identité culturelle et sociale en France?

 

 

Mémoire : Les Femmes criminelles dans le Film Noir américain  des années 1940 à 1960.

doc Sommaire

doc Mémoire

 

Bienvenue a la ferme des célébriétés.

Commentaires » 1

2636820398small1.jpg

 

Mamma mia…

Alors la, le niveau intellectuel de cette émission est impressionnant.

M’ennuyant a mourir ce soir, j’ai zappé! Oui Père, j’ai zappé! Pardonnez-moi!

Je crois même que j’en ai mal a la tête. Bref, ce soir, certains sont peut-être déjà au courant, TF1 a sortis sa nouvelle émission, qui pendant 10 semaines va rythmé la vie de nombreux heureux téléspectateurs.

Des « célébrités » (certaines inconnues de mon registre) vont vivre une folle aventure dans une ferme en Afrique du Sud.

Bon, c’est plus fort que moi, mais la je pense que la critique, facile sans doute, est indispensable.

Tout d’abord, tout le monde arrive comme a un dîner de Gala. Bon ok, la réalisation insiste bien sur le fait que ce sont des « Stars ».

Continuons la visite… J’ai également trouvé étrange, que pour une émission française, les trois quart des invités sont anglophones. D’ailleurs au début de l’émission le présentateur fait remarquer qu’il faut parler français.

Ensuite, la ferme. Ferme, c’est vite dit…On dirait plus un gîte touristique pittoresque. Et puis cette mise en scène, grotesque et bourrée de stéréotypes et de clichés. Les autruches devant les caméras, les danseurs sur le plateau TV, et a l’arrivée des candidats.

Les portraits des candidats sont aussi « trop nul ». Avec leur tenue version léopard, zebre ou serpent, et l’un d’eux, créateur de mode, qui dit « Les crocodiles n’ont qu’a bien se tenir! »

Et puis pour conclure, ces personnes, célèbres donc, comme leurs noms l’indique, sont la pour représenter une association. La, on ne peut rien dire, c’est une belle quête.

Cependant, ils sont dans un pays, ou il y a tout de même un taux de pauvreté assez élevé.

D’ailleurs, pour info :

« L’Afrique du Sud reste l’un des pays au monde où les inégalités sont les plus grandes ; 40 % des ménages y vivent encore en dessous du seuil de subsistance minimal. » S’appuyant sur des données plus récentes et un autre indice de la pauvreté, un rapport sur le développement social, publié par le Gouvernement en mai dernier, a établi que 65 % des Sud-africains vivaient en dessous du seuil de la pauvreté. Il s’agit dans presque tous les cas de Noirs : « Africains, personnes de couleur et Indiens », pour reprendre les catégories raciales de l’apartheid qui sont encore fréquemment utilisées aujourd’hui (voir tableau). Sur ces pauvres, 19 millions de personnes (soit 46 % de l’ensemble de la population) semblent être « pris dans l’engrenage de la pauvreté » et vivent avec des revenus mensuels inférieurs ou égaux à 353 rand (55 dollars E.-U.). »

Source: http://www.un.org/french/ecosocdev/geninfo/afrec/vol14no4/sudafr.htm

Alors bon,s’is auraient tourner l’émission en France, j’aurai rien pu dire.

Mais ce n’est pas le cas. Et puis je trouve ça tellement stupide l’image que l’on renvoi de la vie a la « ferme ».  Limite abusé.

Alors je me suis demandée plusieurs choses:

- Qui sont les gens qui regardent cette émission quotidiennement?

- Pourquoi fait-on ce genre d’émission aussi abrutissante?

- Que pensent les gens qui regardent cette émission?

- Qu’en attendent-ils?

Que de questions sans réponses, face a ce problème métaphysique, qui m’impressionne autant que l’origine de l’Univers.

 

Je vous rends l’antenne.

Du nouveau sur 5ème Vitesse

Commentaires » 0

J’ai mis en ligne sous format PDF un travail que j’ai réalisé en 2005 sur l’immigration et les minorités en France et aux Pays-Bas!!!!

N’hésitez pas à me laisser des commentaires.

RDV sur la page réflexions et travaux personnels 

La magie de la blogattitude ou la capture de la toile.

Commentaires » 1

spirit1024.jpg

Ce petit article est dédié à tous les gens qui aiment écrire, écrire et encore écrire….

Y a pas très longtemps j’ai retrouvé un de mes journaux intimes que je tenais quand j’étais ado!!! Et bien je me suis bien marrée, ça m’a fais sourire de relire des choses que j’ai écrites il y a 10 ans. On peut voir l’évolution de l’écriture, les ratures, les pages qu’ont a pu arracher. Et puis il y a l’odeur aussi, j’avis du parfum sur la première page et il sent toujours aussi bon.

Voilà pourquoi mon titre.

Il n’y a pas très longtemps que j’ai commencé ce blog, et en retrouvant ce journal et tous les souvenirs qui y sont mêlés, je me suis interrogée sur, comment dire, l’utilisation sociologique du blog.

Bien sûr, il en existe des professionnels que je n’ai pas pris en compte. Je pense plutôt à tous ces anonymes qui essayent de partager des sentiments, des émotions, des idées avec l’espoir d’être lu.

Ce que je trouve triste à vrai dire, c’est que dans 10 ans je ne sais pas si j’aurai autant envi de cliquer sur ma souris pour afficher les pages de mes archives que l’envi que j’ai pu avoir à tourner de vrai pages….

Il n’y aura pas d’odeurs, pas de pages déchirées (ah ça oui, je peux en supprimer des pages sur mon blog, du coup elles disparaissent complètement, pas de traces…) Je ne verrai pas le dessin de mes lettres évoluées au fil des mois, des années!!! Toutes ces choses m’interrogent sur l’avenir de notre société.

Vous me direz, pourquoi ne pas tout simplement retourner à cette bonne vieille écriture « papier »? et là? BOUM!

Je me suis faite happée dans ce qu’on appelle de nos jours LA TOILE…. Cette toile qui me donne ce sentiment si particulier d’être anonyme et d’être connue, d’être inconnue mais de vouloir me faire connaître de façon plus ou moins explicite.

Je pense que face à un ordinateur je ne retrouverai jamais ce plaisir de l’authencité, du rapport avec la feuille, du stylo qui glisse ou hésite, du rythme et du bruit de la plume sur le papier.

Mais cette machine, avec ses touches et ses clics-clics . ne m’a pas épargnée. Derrière elle se cache des gens, vivants, ici ou ailleurs, à n’importe quelle heure. Des millions d’énergies que nous donnons à la machine, et elle nous les rend bien ses ondes, même si on avoue pas encore les répercussions que cela à sur notre corps.

Mais qu’importe, dirons certain, le corps humain est fais pour évoluer, alors ondes ou pas notre corps saura quoi faire pour parer à toute éventualité. Tandis que d’autres, crieront alerte, essayerons de réveiller les consciences, de prévenir les gens sur les conséquences encourrues.

La Toile c’est ça, la machine aussi. Elles ont pris une place aussi importante que n’importe quel rapport sociaux (avec des nuances très diverses bien sûr) dans la vie des hommes, en tout cas quand connexion et moyen logistique il y a !

J’ai même une fois entendu dire que la Toile, le réseau Internet était un sixième continent.

Alors à tous ceux aiment écrire, n’oubliez pas de temps en temps, un stylo, une feuille, et un endroit de son choix, et on se laisse aller.

Bonne écriture à tous.

Les dormeurs doivent se réveiller…

Commentaires » 16

 

dormeur.jpg

Par quoi commencer?

Tout est si vaste, si flou, mais tellement lié, imbriqué…..

Ça commence à faire un moment maintenant que je m’interroge sur ce Monde, sur notre Monde. De la pensée et du questionnement, on finit par passer à la prise de conscience, à la recherche d’infos qui nous manquent… mais il y vraiment de tout et de n’importe quoi!!!! Puis cette quête incessante doit bien arriver à quelque chose un jour, non?

Se présentent alors plusieurs choix:

     -avoir les yeux grands ouverts et se dire que la vie que nous menons n’a aucun sens, et qu’il faut arrêter de se dire que nous sommes des pantins, des marionnettes, il faut AGIR.

     -Se dire que le Monde est vraiment trop compliqué, et que tout seul on y arrivera jamais, que personne ne changera, alors on referme peu à peu ses yeux, et on se dit que les idées de la jeunesse sont bien insouciantes…

    -Fermer complètement les yeux et continuer de participer à la création d’un nouveau genre de néant, remplir la vie des gens de choses superficielles, histoire de continuer cette histoire aberrante.

Aujourd’hui j’ai choisi la première décision. J’en ai marre de blablater, de discuter des heures (même si j’adore ça), d’évoquer des hypothèses ( et si et si et si), tout cela sans avoir décollé mes fesses de mon canapé, de mon salon, du comptoir d’un bar, du bureau, …. paroles,paroles, paroles….

Alors oui, il serait peut-être temps de passer à la vitesse supérieure, car il y en a dans ce Monde qui n’ont pas attendu, et n’attendront pas qu’on se réveille pour aller toujours plus vite, et créer toujours plus de profits, de richesses matérielles, et garder des populations entières à leurs bottes.

Je ne prétend pas faire de la politique, mais finalement tout est y est liée. Les lois créent les devoirs, les besoins, les différences, les abus, …. bref le pouvoir n’ a jamais changé de camp.

Ici, Nous discuterons dans le but de proposer de réelles solutions, dans tous les domaines, et ce blog ne survivra pas si personne ne participe…. c’est notre Monde, et c’est à Nous d’enclencher la vitesse.

J’espère que vous serez nombreux à participer…… Arrêtons d’être muet et d’être spectateurs de nos vies!!!!

On vaut bien plus que tout cela.

Cinquiemevitesse

 

images.jpg